Petar Radenković

footballeur yougoslave

Petar Radenković
Image illustrative de l’article Petar Radenković
Biographie
Nationalité Serbe
Nat. sportive Yougoslave
Naissance (87 ans)
Belgrade (Royaume de Yougoslavie)
Taille 1,87 m (6 2)
Période pro. 1952 - 1970
Poste Gardien de but
Parcours junior
Années Club
1949-1951 Šumadija
1951-1952 Étoile rouge de Belgrade
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1952 Étoile rouge de Belgrade001 0(0)
1952-1960 OFK Belgrade096 0(0)
1961-1962 Wormatia Worms013 0(1)
1962-1970 TSV 1860 Munich245 0(0)
1952-1970Total355 0(1)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1956 Yougoslavie003 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Petar Radenković (né le à Belgrade), surnommé « Radi », est un ancien footballeur international yougoslave qui évoluait au poste de gardien de but. Il est également l'un des premiers joueurs étrangers de la Bundesliga allemande.

C'est avec lui dans les buts que le TSV 1860 München réalise ses meilleures performances : vainqueur du DFB-Pokal en 1964, finaliste de la Coupe d'Europe des Vainqueurs de Coupe en 1965 et champion d'Allemagne en 1966. Après la relégation du TSV 1860 en 1970, Radenković met fin à sa carrière, après 215 matchs joués en Bundesliga.

BiographieModifier

Le père de Radenkovic était chanteur folklorique et guitariste (connu sous le nom d'artiste Rascha Rodell), avec sa femme, il voyageait régulièrement à l'étranger. Au début de la Seconde Guerre mondiale, il ne peut rentrer d'un voyage aux États-Unis, de ce fait, Petar Radenkovic est élevé par ses grands-parents.

Il fréquente le lycée et en 1953, il obtient son baccalauréat. En 1949, il intègre les équipes du club de Šumadija, en tant que milieu, mais devient rapidement gardien. En 1951, il va à l'Étoile rouge de Belgrade, et un an plus tard, il signe à l'OFK Belgrade. En 1953 et 1955, il gagne avec le BSK deux fois la coupe de Yougoslavie. Jusqu'en 1958, il joue 93 pour le BSK/OFK Belgrade, pour lequel il joue encore jusqu'en 1960.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Hardy Grüne, Claus Melchior: Legenden in Weiß und Blau. 100 Jahre Fußballgeschichte eines Münchner Traditionsvereines. Verlag Die Werkstatt. Göttingen 1999. (ISBN 3-89533-256-9)
  • Lorenz Knieriem, Hardy Grüne: Enzyklopädie des deutschen Ligafußballs. Spielerlexikon 1890–1963. Agon-Sportverlag. Kassel 2006. (ISBN 978-3-89784-148-2)
  • Bayerischer Fußball-Verband (Hg.):Münchner Fußball Gschichtn. Menschen, Mythen und Momente. Knürr Verlags-GmbH. München 2008. (ISBN 978-3-928432-42-9), S. 8-14
  • Holger Jenrich (Hg.): Radi, Buffy und ein Sputnik. Ausländer in der Fußball-Bundesliga 1963–1995. Klartext-Verlag. Essen 1996. (ISBN 3-88474-280-9), S. 14-16

Liens externesModifier