Pedra de Lume

Pedra de Lume
Pedra Lume
Pedra de Lume
Le village
Administration
Pays Drapeau du Cap-Vert Cap-Vert
Municipalité Sal
Géographie
Coordonnées 16° 46′ 00″ nord, 22° 54′ 00″ ouest
Altitude m
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Cap-Vert
Voir sur la carte administrative du Cap-Vert
City locator 14.svg
Pedra de Lume

Pedra de Lume (ou Pedra Lume) est une localité côtière du Cap-Vert, situé à l'est de l'île de Sal dans les îles de Barlavento. Située à 5 km de Espargos, la capitale de l'île, elle doit sa notoriété à ses salines, exploitées du XIXe au XXe siècle, notamment par les Salins du Midi entre 1920 et 1999. L'île de Sal leur doit son nom.

SalineModifier

 
La saline

Les salines de Pedra de Lume et de Cagarral font partie des espaces protégés du Cap-Vert[1].

En 2004 un dossier de candidature a été déposé auprès de l'UNESCO en vue de l'inscription des salines sur la liste du Patrimoine mondial[2].

Notes et référencesModifier

  1. (pt) Áreas protegidas, Cabo Verde [1] « Copie archivée » (version du 24 février 2012 sur l'Internet Archive)
  2. (fr) « La saline de Pedra Lume », site de l'UNESCO [2]

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) S. Master, « The salina of Pedra da Lume, Ilha do Sal, Cape Verde Islands (and a comparison with the Pretoria saltpan) », in Geobulletin, 1993, vol. 36, nos 3-4, p. 31-33
  • (en) L.C. Silva, A. Serralheiro, P.C. Torres et M.H. Mendes, « Phreatic/phreatomagmatic structures in the Cape Verde Islands: the Salina de Pedra Lume (Sal Island) example », in Journal African Earth Sciences 30 (4A), 81, 2000
  • (fr) André Barbe, « Pierre de Feu (Pedra de Lume) – Île de Sal et les Salins du Midi (1920-1999) », in Les îles du Cap-Vert, de la découverte à nos jours, une introduction : de l'entrepôt des esclaves à la nation créole, L'Harmattan, Paris, 2003, p. 220-221 (ISBN 2-7475-3730-7)
  • (fr) Auguste Chevalier, Léonce Joleaud et Georges Petit, Les Dépôts quaternaires de l'ancien cratère de Pedra de Lume (île de Sal, archipel du Cap-Vert), extrait des Comptes-rendus des séances de l'Académie des sciences, vol. 200, 1935, p. 1334-1336 (Séance du ), Gauthier-Villars, Paris, 3 p.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :