Peace Corps (cheval)

Peace Corps
Race Standardbred
Père Baltic Speed
Mère Worth Beein
Père de mère Super Bowl
Sexe Jument
Naissance 1986
Pays de naissance Drapeau des États-Unis États-Unis
Mort 2012
Pays d'entraînement Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de la Suède Suède
Entraîneur Stig H. Johansson
Driver Stig H. Johansson
Record 1'10"1
Nombre de victoires 62
Gains en courses $ 4 137 737
Distinction Trotteur de l'année aux États-Unis (1989)
Cheval de l'année en Suède (1990, 1991)
Hall of fame du trot américain (1999)
Principales victoires Elitloppet
Breeders' Crown Open
International Trot
Grand critérium de vitesse de la Côte d'Azur
Grand Prix de la Loterie
Grand Prix d'Oslo
Hugo Abergs Memorial
Jubileumspokalen
Grand Prix des Nations

Peace Corps, née en 1986 aux États-Unis et morte en sur l'ile de Majorque[1], est une jument de course américaine. Elle demeure l'une des plus grandes championnes de l'histoire des courses américaines.

CarrièreModifier

Élevée par Lou Guida (le propriétaire du mythique Mack Lobell), elle est acquise à la fin de son année de 2 ans pour 1,3 million de dollars par le Suédois Bjorn Petterson. Reine incontestable de sa promotion parmi les femelles, elle choisit, plutôt que d'affronter ses contemporaines dans l'Hambletonian Oaks, de défier les mâles dans l'Hambletonian, la plus grande course américaine, mais si elle se classa seconde de son éliminatoire, elle ne put en revanche vaincre dans la finale. Ce qui ne l'empêcha pas d'être élue cheval de l'année aux États-Unis en 1989. Avec l'âge, elle continua à accumuler les succès, dont l'International Trot en 1991, au prix d'une bataille inoubliable contre le Français Rêve d'Udon. Elle connut tout autant de réussite en Europe, sous l'entraînement du Suédois Stig Johansson, s'adjugeant de grandes épreuves, telles que l'Elitloppet ou le Grand Prix de la Loterie. Peace Corps fut en son temps le cheval le plus riche du monde, avec plus de 4 millions de dollars de gains à son actif. Elle est admise en 1999 au Hall of fame du trot américain[2].

Palmarès sélectif (groupe 1)Modifier

  États-Unis

  Suède

  France

  Italie

  Norvège

  Danemark

DistinctionsModifier

  • Meilleure pouliche de 2 ans aux États-Unis en 1988
  • Meilleure pouliche de 3 ans aux États-Unis en 1989
  • Meilleure jument d'âge aux États-Unis en 1990, 1991 et 1992
  • Trotteur de l'année aux États-Unis en 1989
  • Introduite au Hall of Fame des courses américaines en 1999[1]

OriginesModifier

Origines de Peace Corps
Père
Baltic Speed
Speedy Somolli Speedy Crown Speedy Scot
Missile Toe
Somolli Star's Pride
Laurita Hanover
Sugar Frosting Carlisle Hickory Pride
Good Note
Karen's Choice The Intruder
My Tip
Mère
Worth Beein
Super Bowl Star's Pride Worthy Boy
Stardrift
Pillow Talk Rodney
Bewitch
Aunt Hilda Noble Victory Victory Song
Emily's Pride
Worth Seein Worthy Boy
Jen Hanover

Références et liensModifier

  1. a et b (en) « PEACE CORPS | Harness Museum », sur harnessmuseum.com (consulté le )
  2. « Peace Corps | Harness Museum », sur harnessmuseum.com (consulté le )