Paul Schubert

Paul Schubert, né le , est un philologue classique et papyrologue suisse.

Paul Schubert
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (58 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

BibliographieModifier

Après ses études à l'université de Genève, à Oxford et à Heidelberg, Paul Schubert est professeur de grec de 1993 à 2004 à l'université de Neuchâtel, d'abord comme professeur assistant, puis comme professeur ordinaire. Il assume aussi parallèlement des cours et conférences sur la papyrologie à l'université de Genève. Il finit par être nommé en 2004 professeur ordinaire de langue grecque et de littérature grecque à l'université de Genève, succédant à André Hurst[1].

Les recherches de Paul Schubert portent surtout sur la papyrologie et la littérature grecque antique. Il s'intéresse en particulier à la poésie grecque du Haut Empire romain[1]. Il a été professeur invité à Lausanne, à Berne, à Bâle et à l'université de Moscou. Il a enseigné à l'École pratique des hautes études de Paris. Il est secrétaire général de la Fédération internationale des associations d’études classiques (FIEC) et vice-président du Comité international de l'Association internationale de papyrologues (AIP).

Quelques publicationsModifier

  • Les Archives de Marcus Lucretius Diogenes et textes apparentés. Bonn, 1990 (thèse)
  • Noms d’agent et invective : entre phénomène linguistique et interprétation du récit dans les poèmes homériques. Göttingen, 2000
  • Vivre en Égypte gréco-romaine. Une sélection de papyrus. Éditions de L'Aire, Vevey, 2000.
  • (en) A Yale papyrus (P Yale III 137) in the Beinecke Rare Book and Manuscript Library III. Oakville (CT), 2001
  • Philadelphie. Un village égyptien en mutation entre le IIe et le IIIe siècle ap. J.-C. Bâle, 2007

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier