Patsy Reddy

gouverneure générale de Nouvelle-Zélande depuis 2016

Dame Patricia Reddy
Illustration.
Portait de Patsy Reddy en (2017).
Fonctions
Gouverneur général de Nouvelle-Zélande
En fonction depuis le
(3 ans, 6 mois et 11 jours)
Monarque Élisabeth II
Premier ministre John Key
Bill English
Jacinda Ardern
Prédécesseur Jerry Mateparae
Biographie
Nom de naissance Patricia Lee Reddy
Date de naissance (65 ans)
Lieu de naissance Matamata
Nationalité Néo-zélandaise
Diplômée de Université Victoria de Wellington
Profession Avocate
Résidence Government House
(Wellington)

Patsy Reddy
Gouverneurs généraux de Nouvelle-Zélande

Patricia Lee Reddy, dite Patsy Reddy, née le à Matamata[1], est une avocate et femme d'État néo-zélandaise. Elle est gouverneur général de Nouvelle-Zélande depuis le .

BiographieModifier

Vie professionnelleModifier

Fille d'enseignants, Patricia Reddy obtient une maîtrise en droit à l'université Victoria de Wellington en 1979. Elle enseigne ensuite à la faculté de droit de cette même université. En 1982, elle devient sollicitrice, spécialisée en droit fiscal et en droit des sociétés. Elle travaille également pour le gouvernement, négociant les compensations à verser à deux tribus maories en accord avec le traité de Waitangi. Elle co-préside une révision de la législation sur les services nationaux de sécurité et de renseignement, puis préside la Commission du film de Nouvelle-Zélande (New Zealand Film Commission)[1].

Gouverneure générale de Nouvelle-ZélandeModifier

 
Patsy Reddy, avec Scott Brown, ambassadeur des États-Unis en Nouvelle-Zélande (avec leurs époux), en juin 2017.

En mars 2016, elle est choisie par le Premier ministre John Key pour occuper la fonction de gouverneur général, représentant honorifique de la reine Élisabeth II et chef d'État de facto. Elle prend ses fonctions le , succédant au lieutenant général Sir Jerry Mateparae. Elle est la 21e personne à occuper la fonction[2].

DistinctionsModifier

En 2014, elle est faite Dame compagnon de l'ordre du Mérite de Nouvelle-Zélande. Après sa prestation de serment comme gouverneur général, elle est élevée à la dignité de Dame grand-compagnon de ce même ordre et faite compagnon de l'ordre du service de la Reine et Dame de justice du Très vénérable ordre de Saint-Jean.

RéférencesModifier

Article connexeModifier