Parti modéré (Espagne)

parti politique espagnol

Le parti modéré (Partido Moderado) est un ancien parti politique espagnol. Fondé en 1834 sous un gouvernement de Francisco Martínez de la Rosa, il s'agissait de la principale organisation politique libérale du règne d'Isabelle II.

Selon l’historien Raymond Carr, les modérés étaient les « oligarques du libéralisme »[1]. Il eut durant son existence le soutien de l'Armée, des fonctionnaires de carrière, de la bourgeoisie, des propriétaires terriens et d'une partie des classes moyennes comme les commerçants[1].

Une fois le carlisme vaincu, ses membres les plus modérés rejoignirent le parti.

Après la révolution de 1868 et l'approbation de la constitution de 1869 il n'obtint aucune représentation parlementaire et perdit tout influence.

Lorsque la monarchie fut restaurée en 1874 il s'allia avec l'Union libérale pour former le parti libéral-conservateur, sous la direction de Cánovas del Castillo.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Carr 2003, p. 162

BibliographieModifier