Parti du Peuple (Iran)

parti politique

Le Parti populaire ou Parti du Peuple (persan : حزب مردم; Mardom), aussi appelé parti Mardom, était un parti politique libéral[1] sous l'ère Pahlavi en Iran.

Parti du Peuple
حزب مردم
Image illustrative de l’article Parti du Peuple (Iran)
Logotype officiel.
Présentation
Secrétaire général Asadollah Alam
Fondation
Disparition
Fusionné dans Parti de la Résurgence
Idéologie Libéralisme

Il était l'un des deux principaux partis créés par le shah qui souhaitait établir un système à deux partis, en opposition au Parti du Nouvel Iran, autrefois connu comme le Parti des Nationalistes, pour promouvoir al variété politique. Le parti fut dissous en 1975, pour être fusionné dans le nouvellement fondé Parti de la Résurgence, qui mit en place un système de parti unique[2].

Chambre basse (Majlis)

modifier
Élection Sièges +/− Ref
1956
36  /  136
NC [3]:73
1961
65  /  200
  29 :73
1963
16  /  200
  49 :74
1967
31  /  219
  15 :74
1971
37  /  268
  6 :74

Chambre haute (Sénat)

modifier
Élection Sièges +/− Ref
1967
4  /  60
1971
2  /  60
  2

Dans la culture populaire

modifier

Selon Ervand Abrahamian, le Parti du Peuple et le Parti du Nouvel Iran ont été indifféremment appelés le Parti-du-Oui, Monsieur (persan : حزب بله‌قربان) et le Parti-du-Oui, Monsieur, bien sûr (persan : حزب چشم‌قربان) par la population, du fait de leur concordance régulière avec le gouvernement, quel qu’il soit, et avec la pensée royale, de même que la similitude de leurs programmes[4].

Notes et références

modifier
  1. (en) Richard W. Cottam, Nationalism in Iran : Updated Through 1978, Pittsburgh, University of Pittsburgh Pre., 1978, réédition 1979, 384 p. (ISBN 978-0-8229-7420-8 et 0-8229-7420-7, lire en ligne), p. 297
  2. Houchang E. Chehabi, Iranian Politics and Religious Modernism: The Liberation Movement of Iran Under the Shah and Khomeini, 1990
  3. Dieter Nohlen, Florian Grotz & Christof Hartmann (2001) Elections in Asia: A data handbook, Volume I, (ISBN 0-19-924958-X)
  4. Ervand Abrahamian, History of Modern Iran, 2008