Pandémie de Covid-19 au Cameroun

impact au Cameroun de la pandémie de Covid-19
Pandémie de Covid-19 au Cameroun
COVID-19 Outbreak Cases in Cameroon.svg
Cas confirmés par région au .
Maladie
Agent infectieux
Origine
Localisation
Premier cas
Date d'arrivée
Depuis le (2 ans, 11 mois et 1 jour)
Site web
Bilan
Cas confirmés
121 652 (au )[1],[2]
Cas soignés
118 616 (au )[1],[2]
Morts
1 935 (au )[1],[2]
Informations officielles
Ministère de la Santé publique
n° vert Coronavirus 1510

La pandémie de Covid-19 est une crise sanitaire majeure provoquée par une maladie infectieuse émergente apparue fin 2019 en Chine continentale, la maladie à coronavirus 2019, dont l'agent pathogène est le SARS-CoV-2. Ce virus est à l'origine d'une pandémie[note 1], déclarée le par l'Organisation mondiale de la santé.

La pandémie de Covid-19 au Cameroun démarre officiellement le . À la date du , le bilan y est de 1 935 morts.

HistoriqueModifier

Premier casModifier

Le premier cas officiellement reconnu de Covid-19 dans le pays, est annoncé le [3]. Il s'agit un ressortissant français de 58 ans, arrivé à Yaoundé, le [4].

Évolution de la maladieModifier

Au , le pays compte 730 cas, 60 personnes guéries et 10 décès[5].

 
Inauguration d'un centre d'isolement à l'hôpital Laquintinie de Douala le 16 juillet 2020.

Le silence du président Paul Biya au début de l'année alors que la pandémie de Covid-19 fait du Cameroun le deuxième pays le plus touché d'Afrique subsaharienne, suscite des critiques. Pour l'économiste de la santé Albert Ze, « il y a un manque évident de coordination dans la réponse contre la Covid-19[6],[7] ».

En , la docteure Elisabeth Carniel, directrice du Centre Pasteur du Cameroun à Yaoundé déclare :

« Au Cameroun, très peu de personnes ont dû être hospitalisées. Peu sont mortes. Le taux d’occupation des lits Covid est de 1 %. Le confinement a été peu respecté et, aujourd’hui, tout le monde va à la messe ou participe à des rassemblements sportifs sans porter de masques »[8].

Début 2021, le pays est touché par une deuxième vague épidémique. Une campagne de vaccination massive est lancée, grâce à des doses offertes par la Chine et l'initiative COVAX, mais connaît des difficultés. En parallèle, des soupçons de détournement des fonds alloués à la gestion de la crise conduisent Human Rights Watch à réclamer une enquête indépendante[9]. Des milliards de francs CFA auraient été détournés. Sous la pression des bailleurs de fonds, Paul Biya transfère la direction financière de la lutte contre le Covid-19 du gouvernement à une task force de la présidence[10].

En mars, Martin Mbarga Nguélé, le patron de la police camerounaise, annonce qu'il n'autorise plus systématiquement les vols qui viennent de l'étranger[11].

StatistiquesModifier

 
Nombre de cas au Cameroun depuis le début de l'épidémie.
 
Nombre de morts au Cameroun depuis le début de l'épidémie.

Vaccination des personnes du troisième âge contre la Covid-19 au CamerounModifier

Dans le monde, la pandémie de Covid-19 touche principalement les personnes du troisième âge, d’où la nécessité de mettre l'accent sur la vaccination des personnes âgées[12]. Le ministre de la Santé publique du Cameroun, le Dr Manaouda Malachie, instaure un programme élargi de vaccination, à partir des doses de vaccin arrivées le 12 avril 2021[13] ; elles sont d'abord destinées aux personnes du troisième âge, parce que ce sont les personnes les plus vulnérables face à la pandémie. Le Cameroun compte dix régions mais le programme inaugure sa stratégie par la région de l’extrême-nord[12]. Le pourcentage de vaccination en ce qui concerne cette catégorie de personnes se lève[Quand ?] à 3,8 % selon le programme élargi de vaccination. Le classement vaccinal des personnes ayant un âge de 50 ans et plus est le suivant : la région de l’extrême-nord possède le meilleur résultat selon le programme élargi de vaccination puis vient la région du centre et du nord-ouest[12].

Vaccinations des femmesModifier

Statistiques de vaccination au CamerounModifier

Article connexeModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. a b et c « MINSANTE-COVID-19 » (consulté le ).
  2. a b et c « Coronavirus Update (Live) - Worldometer », sur www.worldometers.info.
  3. « (COVID-19) Le nombre de cas d'infection au coronavirus dépasse les 100 au Cameroun », sur french.xinhuanet.com (consulté le )
  4. « Coronavirus : Un premier cas confirmé au Cameroun », sur maroc-diplomatique.net, (consulté le )
  5. (en) « Site de suivi de l'Université Johns Hopkins », sur https://coronavirus.jhu.edu
  6. « Au Cameroun, où le coronavirus progresse vite, le silence du président Biya pose question », sur journaldemontreal.com, (consulté le ).
  7. Franck Foute, « Coronavirus au Cameroun : les opérations de solidarité dans le viseur du gouvernement », sur Jeune Afrique, (consulté le ).
  8. https://www.lemonde.fr/afrique/article/2020/11/18/peu-de-malades-ont-developpe-des-formes-graves-du-covid-en-afrique_6060239_3212.html
  9. Franck Foute, « Au Cameroun, Covid-19 rime avec soupçons de détournement », sur Jeune Afrique, (consulté le ).
  10. Georges Dougueli, « Des milliards de francs CFA détournés au Cameroun ? Le gouvernement ébranlé par le « Covidgate » », sur Jeune Afrique, (consulté le ).
  11. Investir au Cameroun Télécom, Banque, Energie, Com, Média, Droit, Assurances, Gestion publique, Tourisme Economie, « Avec la remontée des cas de coronavirus, le Cameroun s’achemine vers la restriction des vols commerciaux », sur Investir au Cameroun (consulté le )
  12. a b et c « Vaccination des personnes du troisième âge : l’Extrême-Nord en tête de file », sur www.cameroon-tribune.cm (consulté le ).
  13. « Le cameroun reçoit ses premières doses de vaccin anti-covid », sur VOA (consulté le )