Pama (département)

département du Burkina Faso

Pama
Administration
Pays Drapeau du Burkina Faso Burkina Faso
Région Est
Province Kompienga
Type Département
Commune urbaine
(chef-lieu de province)
Chef-lieu Pama
Subdivisions 4 secteurs urbains et
12 villages
Démographie
Population 37 296 hab. (2006[1])
Géographie
Coordonnées 11° 14′ 00″ nord, 0° 42′ 00″ est
Divers
Fuseau horaire UTC +0
Indicatif téléphonique +226
Localisation
Kompienga departments.png
Géolocalisation sur la carte : Burkina Faso
Voir sur la carte administrative du Burkina Faso
City locator 13.svg
Pama
Géolocalisation sur la carte : Burkina Faso
Voir sur la carte topographique du Burkina Faso
City locator 13.svg
Pama

Pama est un département et une commune urbaine de la province de la Kompienga, située dans la région de l'Est au Burkina Faso.

Le département comptabilisait 37 296 habitants au dernier recensement de 2006.[1]

Villes et villagesModifier

Le département et la commune urbaine de Pama est administrativement composé d'une ville chef-lieu du département et de la province (données de population consolidées issues du recensement général de 2006[1]) :

  • Pama, subdivisée en 4 secteurs urbains (totalisant 8 541 habitants) :
  • Secteur 1 (1 158 habitants)
  • Secteur 2 (4 595 habitants)
  • Secteur 3 (1 367 habitants)
  • Secteur 4 (1 421 habitants)

et de 12 villages ruraux (totalisant 28 755 habitants) :

Il comprenait peut-être deux autres localités, dont le rattachement à un village burkinabé n'est pas déterminé :

  • Niorgou I (litige de souveraineté avec une revendication par le Bénin)[3]
  • Niorgou II (litige de souveraineté avec une revendication par le Bénin)[3]

Notes et référencesModifier

  1. a b et c [xls] Liste des villages du Burkina Faso - Recensement 2006 sur le site HDX–Open data Burkina Faso, consulté le 14 janvier 2019.
  2. Sié Simplice Hien, « Différend frontalier Burkina-Bénin : Kourou/Koalou déclarée zone neutre », LeFaso.net, 22 mai 2009.
  3. a et b Pauline Yaméogo, « Situation à la frontière Burkina-Bénin : "Nous allons rassurer nos populations" », LeFaso.net, 27 février 2007.

Liens externesModifier

Articles connexesModifier