Ouvrir le menu principal

Un palmipède est un oiseau aux pieds palmés, le plus généralement ce terme désigne les cygnes, oies et canards. Ce terme est attesté dans Nature des oyseaux de Pierre Belon, classification parue en 1555[1]. Elle a été reprise par la classification de Sharpe, à la fin du XIXe siècle.

La classification de CuvierModifier

Du point de vue systématique, les Palmipèdes (ou Palmipedes) sont un des six groupes d'oiseaux définis par Cuvier selon les critères suivants :

  • cou plus long que les pattes ;
  • pieds palmés, c'est-à-dire qu'une membrane rejoint les doigts entre eux (pas toujours sur toute leur longueur);
  • plumage enduit d'une sécrétion qui l'imperméabilise.

Elles comportes les familles suivantes :

  • les Plongeurs ou Brachyptères : plongeons, grèbes, guillemots, pingouins, manchots;
  • les Longipennés ou Grands Voiliers : pétrels, albatros, goélands, mouettes, sternes, becs-en-ciseaux;
  • les Totipalmes : pélicans, cormorans, frégates, fous, anhingas, paille-en-queue;
  • les Lamellirostres : canards, oies, cygnes, harles.

Ce groupe regroupe des espèces phylogénétiquement éloignées, les caractères partagés correspondant à des convergences liées au mode de vie aquatique.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Plusieurs espèces animales disposent d'un nom scientifique basée sur la même racine, par exemple :

Notes et référencesModifier