Ouvrir le menu principal

Palais Liechtenstein

Palais Liechtenstein
Image illustrative de l’article Palais Liechtenstein
Façade du palais Liechtenstein
Période ou style Architecture baroque
Architecte Domenico Egidio Rossi
Début construction 1688
Fin construction 1700
Propriétaire initial Jean-Adam Ier de Liechtenstein
Destination actuelle Musée
Coordonnées 48° 13′ 21″ nord, 16° 21′ 34″ est
Pays Drapeau de l'Autriche Autriche
Localité Vienne

Géolocalisation sur la carte : Autriche

(Voir situation sur carte : Autriche)
Palais Liechtenstein

Le palais Liechtenstein est un palais baroque se trouvant à Rossau, aujourd'hui intégré à la ville de Vienne dans l'arrondissement d'Alsergrund. Il abrite les collections du musée Liechtenstein. Il appartient toujours à la famille princière du Liechtenstein.

HistoriqueModifier

 
Le palais Liechtenstein de Canaletto

le prince Jean-Adam Ier de Liechtenstein acquiert en 1687 un parc avec des prés qu'il achète au comte Weikhard von Auersperg. Il fait construire un palais au sud du domaine, ainsi qu'une brasserie au nord jouxtant ses terres agricoles et le village de Lichtental. Le prince fait en 1688 un appel d'offres sur concours auquel participe Fischer von Erlach, mais son projet peu fonctionnel est écarté en faveur de celui de Domenico Egidio Rossi. Ce dernier est remplacé en 1692 par Domenico Martinelli. Les travaux de construction sont terminés en 1700. Les fresques du salon d'Hercule sont d'Andrea Pozzo, assisté de Christoph Tausch, celles du rez-de-chaussée de Johann Michael Rottmayr avec des stucs de Santino Bussi. Ce dernier travaille également aux deux escaliers, au salon de marbre, à la galerie, et à six autres salles du palais pour deux mille deux-cents florins.

De 1805 à 1938, la famille princière du Liechtenstein y présente ses collections de tableaux et d'art dans un musée ouvert au public qui occupe une partie du palais. Celui-ci est loué dans les années 1980-1990 à un musée d'art moderne qui déménage ailleurs en 2001.

Le musée Liechtenstein ouvre finalement ses portes le 29 mars 2004 présentant au public les collections de la famille princière regroupant cinq siècles.

JardinModifier

Le jardin est dessiné à la française dans le goût baroque. Les vases et les statues sont de Giovanni Giuliani d'après des dessins de Giuseppe Mazza. Il est refait en style classique par Joseph Kornhäusel en 1820. En face du palais, se trouve l'orangerie donnant sur la Fürstengasse, construite en 1700.

IllustrationsModifier

SourceModifier