Pain amer

film sorti en 1951
Pain amer
Titre original Πικρό ψωμί (Pikro psomi)
Réalisation Grigóris Grigoríou
Scénario Ida Christinaki
Grigóris Grigoríou
Sociétés de production Olympia Film
Pays d’origine Drapeau de la Grèce Grèce
Genre mélodrame néoréaliste
Durée 81 minutes
Sortie 1951


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Pain amer (Πικρό ψωμί (Pikro psomi)) est un film grec néoréaliste réalisé par Grigóris Grigoríou et sorti en 1951.

Les défauts du film ont été relevés : photographie moyenne, jeu trop théâtral et mélodramatique des acteurs, mais sa sincérité est considérée comme son meilleur atout[1].

Pain amer fut cependant le premier film grec à évoquer la déportation et la mort des Juifs grecs en camps de la mort. Un des personnages principaux « Archon » est par ailleurs un rescapé des camps nazis. Il est devenu muet et passe son temps, enfermé dans sa chambre à peindre des êtres et des paysages imaginaires[2].

Pain amer est aussi un des premiers films à tenter d'évoquer l'idéologie marxiste et à subir pour cela les foudres de la censure[3].

SynopsisModifier

Une famille ouvrière lutte pour survivre. Le fils aîné, Andonis a les deux bras arrachés par une grenade allemande. Il se suicide quand son père, pauvre maçon, tombe d'un échafaudage et meurt. Le deuxième fils, Yangos, quitte l'école pour travailler, mais son caractère fait qu'il est régulièrement renvoyé et qu'il finit au chômage. Le troisième fils, Fotakis, est très doué à l'école et donc considéré comme promis à un grand avenir, mais il doit lui aussi arrêter ses études pour faire vivre sa mère qui souffre d'arthrite et ne peut travailler.

Fiche techniqueModifier

  • Titre : Pain amer
  • Titre original : Πικρό ψωμί (Pikro psomi)
  • Réalisation : Grigóris Grigoríou
  • Scénario : Ida Christinaki et Grigóris Grigoríou
  • Société de production : Olympia Film
  • Directeurs de la photographie : Joseph Hepp, Paul Faratzian, Manolis Tzanetis
  • Montage : Grigóris Grigoríou et Emilios Provelengios
  • Direction artistique : Michalis Kendakas
  • Musique : Argyris Kounadis (el)
  • Pays d'origine : Grèce
  • Genre : mélodrame néoréaliste
  • Format : noir et blanc
  • Durée : 81 minutes
  • Date de sortie : 1951

DistributionModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • (fr) Michel Demopoulos (dir.), Le Cinéma grec, Cinéma/Pluriel, Centre Georges Pompidou, 1995. (ISBN 2858508135)
  • (en) Vrasidas Karalis, A History of Greek Cinema, New York et Londres, Continuum, , 318 p. (ISBN 978-1-4411-9447-3, lire en ligne)

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Démopoulos, p.49
  2. Karalis 2012, p. 58-59
  3. Karalis 2012, p. 58