Pacman (Arch Linux)

gestionnaire de paquets de Arch Linux
Pacman

Description de cette image, également commentée ci-après
Gestionnaire de paquets
Informations
Créateur Judd VinetVoir et modifier les données sur Wikidata
Développé par Pacman Development Team
Première version [1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Dernière version 6.0.1 ()[2]Voir et modifier les données sur Wikidata
Dépôt projects.archlinux.org/pacman.gitVoir et modifier les données sur Wikidata
État du projet En développement
Écrit en CVoir et modifier les données sur Wikidata
Système d'exploitation LinuxVoir et modifier les données sur Wikidata
Environnement GNU/Linux
Langues Multilingue
Type Gestionnaire de paquetsVoir et modifier les données sur Wikidata
Licence Licence publique générale GNU version 2Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.archlinux.org/pacmanVoir et modifier les données sur Wikidata

Pacman (contraction de package-manager) est le gestionnaire de paquets officiel de la distribution Linux Arch Linux.

Pacman utilise des archives .tar.gz, .bz2 ou .xz pour ses paquets. Chacun de ces paquets contient un binaire compilé pour l'architecture i686 ou x86 64. Pacman est également capable de résoudre les dépendances et de télécharger puis installer automatiquement les paquets nécessaires.

Pacman est un gestionnaire de paquets fiable et est facile à utiliser. Il respecte la philosophie d'Arch Linux qui est d'avoir le maximum de contrôle et d'être le plus configurable possible tout en restant simple[3].

La simplicité de pacman permet notamment d'empaqueter (réaliser le paquet) une application donnée plus facilement qu'avec les systèmes deb ou rpm.

Depuis la version 3, pacman se présente sous forme d'une bibliothèque libalpm (Arch Linux Package Management) à laquelle est associée une interface utilisateur (en ligne de commande par défaut). Outre une refonte partielle du code apportant un gain de vitesse, cette évolution a pour but de simplifier les développements ultérieurs de pacman ainsi que des éventuelles interfaces alternatives.

Commandes de baseModifier

  • pacman -Q - Affiche tous les paquets installés avec pacman ou détermine si le nom spécifié en argument est installé.
  • pacman -S - Télécharge et installe le(s) paquet(s) spécifié(s) en argument.
  • pacman -R - Supprime le(s) paquet(s) spécifié(s) en argument.
  • pacman -U - Installe un paquet (préalablement téléchargé) dont l'emplacement est spécifié en argument.
  • pacman -A, déprécié, remplacé par pacman --update - Assemble le paquet spécifié, et le met à jour. Commande souvent utilisée après avoir construit un paquet avec ABS (Arch Linux Build System).

Commandes spécialiséesModifier

  • pacman -Sy - Actualise la liste en cache des dépôts. Cette commande n'est cependant pas recommandée.[4]
  • pacman -Syu - Met à jour tous les paquets si une version plus récente est présente dans les dépôts.
  • pacman -Sg - Affiche tous les groupes de paquets disponibles.
  • pacman -Sc - Supprime tous les paquets non installés du cache.
  • pacman -Si - Donne les informations du paquet en argument.
  • pacman -Ss - Cherche les paquets correspondant au nom en argument.
  • pacman -Rs - Supprime le(s) paquet(s) spécifié(s) en argument ainsi que toutes ses dépendances qui ne sont pas nécessaires à d'autres paquets.
  • pacman -Rc - Supprime le(s) paquet(s) spécifié(s) en argument ainsi que toutes ses dépendances (y compris celles qui sont nécessaires à d'autres paquets).

Les distributions qui utilisent ce gestionnaire de paquetsModifier

Maintien de la stabilité du systèmeModifier

Le système Arch Linux et ses dérivés utilisent l'approche rolling release, ce qui garantit des paquets récents et un système qui évolue constamment. Pour maintenir une certaine stabilité, il est préconisé de ne pas mettre à jour trop souvent, pour contribuer à maintenir la fiabilité du système[4].

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. site officiel 
  2. « Release pacman-6.0.1 »
  3. Ici simple est à prendre dans le sens de compréhensible, et non dans le sens intuitif. En effet Arch Linux utilise une architecture qui cherche à toujours rendre possible sa compréhension pour qui est prêt à en apprendre ses rouages clairement délimités. Mais une telle compréhension passe souvent par une phase de documentation.
  4. a et b « Améliorer la stabilité d'Arch Linux — ArchwikiFR », sur wiki.archlinux.fr (consulté le )