Ouvrir le menu principal

Público (Espagne)

journal électronique espagnol
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Público.

Público
Image illustrative de l’article Público (Espagne)

Pays Espagne
Langue espagnol
Périodicité Quotidien
Genre Généraliste
Fondateur Jaume Roures
Tatxo Benet
Toni Cases
Juan Pedro Valentín
Ignacio Escolar
Date de fondation
Éditeur Mediapubli
Ville d’édition Barcelone

Propriétaire Mediapro
Directeur de publication Ana Pardo de Vera (depuis septembre 2016)
Site web www.publico.es/

Público est un journal quotidien national numérique espagnol. Propriété du groupe de communication Mediapro et édité par sa filiale Mediapubli, il a été fondé le et se classe politiquement à gauche.

Ligne éditorialeModifier

Público est caractérisé par une ligne éditoriale marquée à gauche[1].

Prix de venteModifier

En fonction du jour de la semaine, le prix de vente du quotidien varie. Il s'élève ainsi à un euro du lundi au jeudi, puis double pour les trois derniers jours de la semaine. Depuis février 2012, le journal n'est plus disponible qu'en version électronique.

ÉquipeModifier

DirecteursModifier

Actuellement dirigé par Ana Pardo de Vera, le journal a eu comme premier directeur Ignacio Escolar. Celui-ci a été remplacé par Félix Monteira le [2]. À la suite de la nomination de Monteira au poste de secrétaire d'État à la Communication le [3], Maraña a pris ensuite la relève à la tête du quotidien.

Rédacteurs en chefModifier

Público comprend un rédacteur en chef par service : le sous-directeur, Manuel Rico, dirige le service politique, Íñigo Sáenz de Ugarte s'occupe du service Monde, Amparo Estrada se charge du service Affaires, Patricia Fernández de Lis gère le service Sciences, la rédaction du site Internet est confiée à Nacho Rojo, tandis que Peio Hernández Riaño assure la direction du service culturel, et José Miguélez celle du service des sports.

ÉditorialistesModifier

Le service Opinion travaille aussi bien avec des journalistes qu'avec des personnalités issues du monde de la culture. Il a ainsi pu compter sur le travail de l'ancien député et poète aragonais, José Antonio Labordeta. Il s'est également assuré la collaboration de plusieurs écrivains.

Crise de 2012Modifier

Le , la société Mediapubli n'ayant pas trouvé d'investisseurs, elle décide de renoncer à l'édition papier de Público, qui subsistera sur Internet.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier