Ouvrir le menu principal
La Pétition du rameau d'olivier.

La Pétition du rameau d'olivier (en anglais : Olive Branch Petition), rédigée le , était une lettre envoyée au roi d'Angleterre George III par le Second Congrès continental, pendant la révolution américaine. D'abord écrite par Thomas Jefferson, elle fut revue et corrigée dans un sens moins radical par John Dickinson. La pétition affirmait que les Américains ne souhaitaient pas l'indépendance, mais réclamaient humblement une négociation au sujet du commerce et des taxes avec Londres[1].

La lettre arriva à Londres en août et fut ignorée par George III, qui proclama les colonies en état de rébellion. En octobre, il accusa les colonies de viser l'indépendance, contrairement à ce qui était écrit dans la pétition [2].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Gordon S. Wood, The American Revolution, A History. New York, Modern Library, 2002 (ISBN 0-8129-7041-1), p.53
  2. (en) Gordon S. Wood, The American Revolution, A History. New York, Modern Library, 2002 (ISBN 0-8129-7041-1), p.55

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :