Pémoline

médicament

La pémoline est une substance chimique de la famille des oxazolidines[1] (amino-2 phényl-5 oxazolinone-4), c'est un drogue stimulante qui a été synthétisée pour la première fois en 1913[2], mais dont les effets n'ont pas été étudiés avant les années 1930[3].

Structure de la pémoline

C'est une substance dopante interdite par l'agence antidopage[4], elle a des effets toxiques sur le foie.

Elle est classée dans le tableau IV de la convention sur les substances psychotropes de 1971.

En sportModifier

Lors de la Flèche wallonne 1977, six coureurs sont déclarés positifs à la pémoline, dont Freddy Maertens (le vainqueur), Eddy Merckx, Michel Pollentier et Walter Planckaert.

La pémoline a également été détectée chez l'haltérophile espagnol Fernando Mariaca lors des Jeux olympiques d'été de 1988[5].

Notes et référencesModifier

  1. https://pubchem.ncbi.nlm.nih.gov/compound/Pemoline
  2. Chemische Berichte, 1913, vol.46, p. 2083
  3. Acta Academiae Aboensis, Series B: Mathematica et Physica, 1939, vol. 11, #14 p. 3,7
  4. https://sante-medecine.journaldesfemmes.fr/faq/53043-pemoline-definition
  5. https://www.olympedia.org/athletes/55573

Liens externesModifier