Oum El Bouaghi

ville algérienne
(Redirigé depuis Oum el Bouaghi)

Oum El Bouaghi
Noms
Nom arabe أم الـبـواقي
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Région Aurès
Wilaya Oum El Bouaghi
(chef-lieu)
Daïra Oum El Bouaghi
(chef-lieu)
Code postal 04000
Code ONS 0401
Indicatif 032
Démographie
Population 80 359 hab. (2008[1])
Densité 188 hab./km2
Géographie
Coordonnées 35° 52′ 39″ nord, 7° 06′ 49″ est
Altitude 891 m
Superficie 428 km2
Localisation
Localisation de Oum El Bouaghi
Localisation de la commune dans la wilaya d'Oum El Bouaghi.
Géolocalisation sur la carte : Algérie
Voir sur la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Oum El Bouaghi
Géolocalisation sur la carte : Algérie
Voir sur la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Oum El Bouaghi

Oum El Bouaghi (en arabe : أم الـبـواقي) anciennement Macomades à l'époque numide, aussi nommé Canrobert à l’époque du colonialisme français ; est une ville d'Algérie situé dans la région des Aurès et chef-lieu de la wilaya portant le même nom.

ToponymieModifier

Le mot Macomades et ses variantes orthographiques : Macodama (Ptolémée[Qui ?]), Makomades, Macomadia, sont connus chez les historiens de l'Afrique du nord : Macomades Maiores en Tripolitaine (Libye), Macomades Minores dans la Byzacène (actuell Tunisie), et enfin Macomades dans la Numidie, l'actuelle Oum El Bouaghi.

D'après Konrad Mannert, Macomades est un mot berbère qui signifierait "saline" [2].

GéographieModifier

Communes limitrophes de Oum El Bouaghi
Aïn Babouche, Aïn Diss
Aïn Fakroun   Berriche, Fkirina
Aïn Zitoun

ClimatModifier

Faisant partie du grand Aurès, Le climat est de type semi-aride continental syrien ; les hivers sont froids avec des épisodes neigeux parfois importants, les étés sont très chauds et secs du fait de l'éloignement de la mer avec une particularité, des orages peuvent se former grâce à des gouttes froides en altitude ou des débordements orageux en provenance des Aurès par marais barométrique[3]

Localités de la communeModifier

La commune d'Oum El Bouaghi est composée de vingt-cinq localités[4]

  • Oum El Bouaghi-ville
  • Bir Kechba
  • Mekhalfa
  • Sedjra
  • F'Kirina
  • Ras F'Kirina
  • Laïoun
  • Merigueb
  • Ras Medfoun
  • Tagouft Kébira
  • Tagouft Seghira
  • Fid Meslou
  • Village Sidi Ghriss
  • Ali Ouidir
  • Bir Terch
  • Draa Laghbar
  • Fid Souar
  • Lahteb
  • Laskria
  • Aïn Seïd
  • Bir Sahli
  • Dahnoune
  • El Hamra
  • Lemoujah
  • Stoh

HistoireModifier

L’histoire de la région d’Oum el Bouaghi plonge dans la Préhistoire à environ 8 000 ans av. J.-C. Des vestiges attestent de la présence de troglodytes vivant de chasse et de cueillette.

Partie intégrante du royaume de Numidie, jusqu’à la veille de la période punique, l’évolution de l’économie met en évidence un système agraire dominé par la culture de l’olivier, notamment à Guediovala (Ksar Sbahi) et Makomades (Oum El Bouaghi).

Culture et patrimoineModifier

Depuis de nombreuses années, la ville de Oum el Bouaghi organise le Festival Aïssa Djermouni, manifestation culturelle et artistique importante, qui comporte des expositions, des galas, des conférences, des manifestations folkloriques, des pièces théâtrales pour enfants et adultes ainsi que bien évidemment le concours relatif à la poésie et aux contes, grande spécialité de l'artiste défunt[5],[6].

Personnalités liées à la communeModifier

  • Farid Dms Debah, né en 1976 à Paris en France, a vécu ses jeunes années à Oum el Bouaghi. Il est réalisateur, scénariste, photographe et producteur de films

SportModifier

La wilaya d'Oum El Bouaghi possède plusieurs clubs de Football amateurs mais les deux clubs phares de la ville restent sans doute l'US Chaouia, fondé en 1936 et l'USM Aïn Beïda fondé en 1943. Pendant la réforme sportive de 1976 l'US Chaouia a changer son nom vers Ittihad Riadhi Baladiat Oum El Bouaghi en portant le nom de la ville avant de le retirer en 1992.

L'USC' évolue au Stade Zerdani-Hassouna (8 000 places) alors que son voisin l'USMAB évolue au Stade du 24 avril (25 000 places).

Palmarès de l'US Chaouia :

Palmarès de l'USM Aïn Beïda :

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. http://www.ons.dz/IMG/pdf/armature_urbaine_2008.pdf page 98
  2. « L’étymologie du mot « Macomades », ancien nom de la ville d’Oum El Bouagui », sur Inumiden, (consulté le 2 juin 2016)
  3. « La météo pour Oum el Bouaghi » (consulté le 22 juin 2015)
  4. « Décret n° 84-365, fixant la composition, la consistance et les limites territoriale des communes. Wilaya d'oum El Bouagh », Journal officiel de la République Algérienne,‎ , p. 1477 (lire en ligne)
  5. http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2006/07/08/article.php?sid=40790&cid=16
  6. http://www.entv.dz/archives/index.php?id_v=94

Voir aussiModifier

Lien externeModifier