Ouled Sellam

commune d'Algérie

Ouled Sellam
Noms
Nom arabe algérien أولاد سلام
Nom chaoui ⴰⵢⵝ ⵙⵍⴰⵎ
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Région Aurès
Wilaya Batna
Daïra Ras El Aioun
Code postal 05044
Code ONS 0520
Indicatif 033
Démographie
Population 19 635 hab. (2008[1])
Densité 89 hab./km2
Géographie
Coordonnées 35° 49′ 32″ nord, 5° 52′ 56″ est
Superficie 220,46 km2
Localisation
Localisation de Ouled Sellam
Localisation de la commune dans la wilaya de Batna.
Géolocalisation sur la carte : Algérie (nord)
Voir sur la carte topographique d'Algérie (nord)
City locator 14.svg
Ouled Sellam
Géolocalisation sur la carte : Algérie
Voir sur la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Ouled Sellam
Géolocalisation sur la carte : Algérie
Voir sur la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Ouled Sellam
Liens
Site de la commune http://www.wilaya-batna.gov.dz/fr/content/la-commune-de-ouled-sellam

Ouled Sellam, Aït Sellam (en chaoui : ⴰⵢⵝ ⵙⵍⴰⵎ Ayth Sellam) est une commune située au nord-ouest la wilaya de Batna en Algérie. Il s’agit également d’une des grandes tribus chaouies des Aurès inférieures, elle a comme ancêtres Sellam, un Romain chrétien.

Le village principal s'appelle M'cil, où se trouvent le conseil municipal et les écoles, ainsi qu'un hôpital et un stade de football.

GéographieModifier

SituationModifier

Le territoire de la commune d'Ouled Sellam est situé au nord de la wilaya de Batna.

Localités de la communeModifier

La commune d'Ouled Sellam est composée de 10 localités[2] :

  • Amellah (ⴰⵎⵍⴰⵀ)
  • Asmoumi (ⴰⵎⵙⵓⵎⵉ)
  • Tifelouine (ⵜⵉⴼⵍⵡⵉⵏ)
  • Kaf Lahmer (ⵉⴼⵔⵉ ⴰⵣⵓⴳⴰⴳ)
  • Lachraf (ⵛⵛⴰⵔⴼ)
  • Lemgram (ⴰⵎⴳⵔⴰⵎ)
  • M'Cil (Tassa) (ⵜⴰⵙⴰ)
  • Ras El M'Cil (ⵉⵅⴼ ⵏ ⵎⵙⵉⵍ)
  • Tanout (ⵜⴰⵏⵓⵜ)
  • Timedouine (ⵜⵉⵎⴷⵉⵡⵉⵏ)

ToponymieModifier

Le nom de la commune provient du nom de la tribu de Chaoui Aït Sellam.

HistoireModifier

Durant la période coloniale, la tribu des Ouled Sellam était réputée pour son charbon, qu’elle acheminait à Constantine, à tel point qu’ils étaient appelés « les charbonniers »[3]. Avant 1957, il n’existait qu’un douar, le Douar M’cil. En 1957, est fondée le commune de M’cil qui fusionnera avec la commune de Telkhemt en 1967. Après le redécoupage administratif de 1984, la commune est reconstituée et prend le nom d’Ouled Sellam, étant le nom de la tribu qui l’occupe.

TourismeModifier

Malgré l’existence de sites touristiques, ils restent sans exploitation.

Notes et référencesModifier

  1. « Wilaya de Batna : répartition de la population résidente des ménages ordinaires et collectifs, selon la commune de résidence et la dispersion », sur ons.dz. Données du recensement général de la population et de l'habitat de 2008 sur le site de l'ONS.
  2. Journal officiel de la République algérienne, 19 décembre 1984. Décret n° 84-365, fixant la composition, la consistance et les limites territoriale des communes. Wilaya de Batna, p. 1479.
  3. Algeria: Tableau de la situation des établissements français dans l'Algérie en 1837-54. Journal des opérations de l'artillerie pendant l'expedition de Constantine, Oct. 1837. Tableau de la situation des établissements français dans l'Algérie précédé de l'exposé des motifs et du projet de loi, portant demande de crédits extraordinaires au titre de l'exercice, (lire en ligne)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier