Ouadjour
Divinité égyptienne
Caractéristiques
Nom en hiéroglyphes
M13G36n
n
n
Translittération Hannig Wȝḏ-wr
Région de culte Égypte antique

Ouadjour (𓇅𓅨𓈗 Wȝḏ-wr) est dans la mythologie égyptienne la personnification de la mer ou d'une grande étendue d'eau, réelle ou mythique. Son nom signifie le « Grand Vert ». Il est évoqué dans le conte de Sinouhé et dans le récit de l'expédition du pays de Pount.

Les textes[1] l'associent tantôt à la mer Méditerranée, tantôt à la mer Rouge. Cette appellation est due à la couleur de l'eau, tout comme nous disons la Grande Bleue. Il n'est toutefois pas assimilé au Noun.

Mais pour C. Vandersleyen, l'examen soigneux des données égyptiennes montre que le « Grand Vert » ne se réfère incontestablement à la Méditerranée que dans un seul texte tardif (-196). Auparavant, le « Grand Vert » désigne toujours, sans exception, le Nil, sa vallée et son delta, ou bien la mer Rouge[2],[3]. Or les textes égyptiens localisent explicitement les « îles au milieu du Grand Vert »[4] au cœur même du delta.

NotesModifier

  1. Conte du Naufragé, 32-34
  2. « Faraonisch Egypte », Bibliotheca Orientalis, no 1,‎ , p. 113 (ISSN 0006-1913, DOI 10.2143/BIOR.66.1.2038041, lire en ligne, consulté le )
  3. Christian Cannuyer, « Vandersleyen (Claude). Ouadj our. Un autre aspect de la vallée du Nil. », Revue belge de Philologie et d'Histoire, vol. 79, no 1,‎ , p. 300–303 (lire en ligne)
  4. Plusieurs tombes thébaines montrent des Minoens apportant leurs hommages à la cour du pharaon. Dans deux d'entre elles, ces Minoens viennent des « îles au milieu du Grand Vert ».

BibliographieModifier