Ottokar IV de Styrie

Ottokar IV, né en 1163 et mort le , devient margrave de Styrie à la mort de son père Ottokar III en 1164 puis duc de 1180. Lorsqu'il meurt sans héritier, la Styrie échoit à la maison de Babenberg.

Ottokar IV de Styrie
Otakar4.jpg
Fonctions
Margrave de Styrie (d)
Duc
Duke of Styria (d)
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Activité
FeudataireVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Traungauer (d), Otakare (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Kunigunde of Vohburg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Ottokar IV et le fils du margrave Ottokar III de Styrie († 1164) et de son épouse Cunégonde de Cham-Vohburg († 1184). Sa famille, descendants d'Ottokar († 1075), comte bavarois en Chiemgau, gouvernait le margraviat de Styrie depuis l'an 1056. Les margraves résidaient dans à la forteresse de Steyr qui a donné son nom à la marche. Le père d'Ottokar IV a fait l'unité de la Styrie qui avait éclaté en plusieurs comtés et a établi sa résidence à Graz.

Après la mort précoce de son père, sa mère exercait la régence jusqu'à sa majorité. Dans les années 1170, Ottokar IV a fondé le château de Fürstenfeld pour protéger la frontière orientale avec le royaume de Hongrie le long de la rivière Feistritz. En 1180, il bénéficie de la chute de Henri le Lion et la nouvelle attribution de son duché de Bavière : l'empereur Frédéric Barberousse déclara la Styrie un duché au même titre et avec les mêmes droits que les autres États impériaux et conféra à Ottokar le titre de duc (Herzog).

Toutefois, Ottokar souffre de la lèpre encore incurable et il ne laisse aucun héritier. Au vu de cette situation, il décida ainsi de conclure un contrat de succession avec son voisin au nord, Léopold V de Babenberg, duc d'Autriche. Le à Enns, il signe le traité de Georgenberg selon lequel la Styrie doit revenir au duc Léopold et son fils Frédéric, étant entendu que la Styrie devrait par conséquent être gouverné en union personnelle avec le duché d'Autriche.

À la mort d'Ottokar IV en 1192, son duché passe à la maison de Babenberg en Autriche. À la diète de Worms le , l'empereur Henri VI assigna la Styrie à Léopold V et Frédéric. La liason permanente des deux pays construit la base qui donna naissance aux territoires héréditaires des Habsbourg vers la fin du XIIIe siècle.

Liens externesModifier