Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Ordre du Mérite (Commonwealth)

(Redirigé depuis Ordre du Mérite (Royaume-Uni))
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ordre du Mérite.

L’ordre du Mérite (anglais : Order of Merit) est un honneur des royaumes du Commonwealth accordé à la discrétion du monarque. Il a été institué par le roi Édouard VII en 1902[1] et est destiné à récompenser les mérites artistiques, littéraires, scientifiques et militaires.

Ordre du Mérite
(en) Order of Merit
Illustration.
L'Ordre du Mérite
Order of Merit in Westminster Cathedral (cropped).jpg
Conditions
Décerné par Monarque du Commonwealth
Type Ordre honorifique
Décerné pour Bon plaisir du monarque
Éligibilité Citoyen des royaumes du Commonwealth
Détails
Statut Toujours décerné
Devise « For Merit »
« Pour le mérite »
Statistiques
Création 1902
Membres 24
Ordre de préséance
Illustration.
Ruban

La devise « For Merit » (« Pour le mérite ») est inscrite au centre de l’insigne, une croix pattée en or émaillée de rouge. Son ruban est mi-parti rouge et bleu : le bleu du ruban rappelle l’ordre de la Jarretière, et le rouge l’ordre du Bain.

La nomination dans l'ordre, par le souverain, ne confère pas le titre de chevalier ou de dame. Les membres peuvent faire suivre leur nom des lettres O.M..

L’ordre comprend le souverain et 24 titulaires dans une seule classe. Les étrangers peuvent être membres honoraires. Il y a une division civile et une division militaire dont l’insigne comporte en plus deux épées croisées en argent, mais cette dernière est aujourd'hui non utilisée.

Les hommes et les femmes citoyens de tous les royaumes du Commonwealth sont admissibles dans l’ordre. Florence Nightingale fut la première femme en 1907, Margaret Thatcher (LG, OM, PC) a reçu cette distinction en 1990. Les femmes arborent l’insigne sur une broche.

Sans calculer les membres honoraires, l’ordre est limité à 24 personnes[2]. Le protocole demande que l’insigne soit remis à la reine après la mort de son titulaire[3].

Parmi ses membres actuels ou passés[4], outre la reine, on compte notamment le duc d’Édimbourg, le prince de Galles, la cantatrice Joan Sutherland, l'acteur et metteur en scène Laurence Olivier, l’architecte Norman Foster, les Premiers ministres britanniques Winston Churchill, Harold Macmillan et Margaret Thatcher, l'ancien Premier ministre du Canada Jean Chrétien, le co-inventeur du World Wide Web Tim Berners-Lee, l'ancien Premier ministre d'Australie John Howard, le maréchal Harold Alexander, l’amiral de la flotte Louis Mountbatten, les peintres Lucian Freud et David Hockney, les scientifiques Roger Penrose et Martin Rees, l'écrivain Henry James, le poète Ted Hughes, et le musicien et compositeur Edward Elgar.

Notes et référencesModifier

  1. Site web de la monarchie du Royaume-Uni, Order of Merit
  2. (en) « The British Honor System », sur The Churchill Society (consulté le 6 février 2015)
  3. (en) Geordie Greig, Breakfast with Lucian, Farrar, Straus and Giroux, , 260 p. (ISBN 978-0-374-11648-4), p. 18
  4. La liste des membres est disponible sur la page List of current members du site web de la monarchie du Royaume-Uni

Liens externesModifier