Ouvrir le menu principal

Ordre des infirmières et infirmiers du Québec

ordre professionnel mandaté par le gouvernement du Québec afin d’encadrer la pratique infirmière et de veiller à la protection du public
Ordre des infirmières
et infirmiers du Québec
Logo de l'organisation
Situation
Région Drapeau : Québec Québec
Création 1920
Ancien nom Association des garde-malades enregistrées de la Province de Québec, Association des infirmières de la Province de Québec
Type Ordre professionnel
Siège Rosemont
Organisation
Président-directeur général Luc Mathieu

Site web oiiq.org

L’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) est un ordre professionnel mandaté par le gouvernement du Québec afin d’encadrer la pratique infirmière et de veiller à la protection du public. L’OIIQ regroupe l’ensemble des infirmières du Québec. Au 31 mars 2013, il comptait 72 365 membres et quelque 15 000 étudiants immatriculés. Il s’agit du plus important ordre professionnel de la province.

Le Code des professions exige que toute personne qui veut exercer la profession d’infirmière au Québec et en utiliser le titre détienne un permis de l’OIIQ et soit membre en règle de celui-ci. Ainsi, toute personne exerçant la profession infirmière au Québec doit être dûment inscrite au Tableau de l’OIIQ et se soumettre à l’ensemble des lois et règlements québécois qui régissent la profession.

HistoriqueModifier

MissionModifier

La principale mission de l’OIIQ est d’assurer la protection du public par la surveillance de l’exercice de la profession infirmière, conformément aux lois et règlements qui la régissent. L’OIIQ a également pour mandats de promouvoir une pratique infirmière de qualité et de contribuer au maintien des compétences des infirmières.

Lois et règlementsModifier

L’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec est régi par la Loi sur les infirmières et les infirmiers, L.R.Q., c. I-8, et par le Code des professions du Québec, L.R.Q., c. C-26.

Code des professionsModifier

Le Code des professions est une loi d’application générale qui régit l’ensemble du système professionnel au Québec. Il prévoit le mandat, les fonctions et pouvoirs des diverses instances du système professionnel, dont les ordres professionnels. Il prévoit aussi la distinction entre les professions d’exercice exclusif et les professions à titre réservé, et comporte une description des activités professionnelles permises aux membres des professions dites « à titre réservé ». Les conditions générales d’admission à la profession y sont prévues ainsi que les conditions de l’exercice professionnel. Le Code détermine les différents mécanismes de contrôle de la compétence et des comportements déontologiques des professionnels.

De façon générale, le Code prévoit la formation, la composition et les pouvoirs des divers organes décisionnels des ordres professionnels : le Conseil d’administration, le Comité exécutif et l’assemblée générale des membres. Il précise les habilitations réglementaires de l’Office des professions, des ordres professionnels et du gouvernement.

Loi sur les infirmières et les infirmiersModifier

La Loi sur les infirmières et les infirmiers est une loi-satellite du Code des professions, qui a pour objet de créer l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec et de définir les activités professionnelles qui constituent le champ d’exercice exclusif de la profession infirmière.

Les autres dispositions visent particulièrement à compléter le Code des professions en ce qui a trait à la structure organisationnelle, au mandat du Conseil d’administration, des ordres régionaux ainsi qu’au mode d’élection des administrateurs du Conseil d’administration. Cette loi détermine aussi le mandat de la secrétaire de l’Ordre et de l’assemblée générale ainsi que les conditions d’immatriculation des étudiants en soins infirmiers. Elle établit le caractère exclusif de l’exercice infirmier et ses exceptions.

Code de déontologieModifier

Le Code de déontologie énonce les devoirs et obligations déontologiques que les infirmières et infirmiers doivent respecter dans leur pratique professionnelle.

Plusieurs autres lois et règlements sont applicables à la profession infirmière au Québec.

AdministrationModifier

Mme Luc Mathieu est président du Conseil d’administration et directeur général de l’OIIQ depuis 2018.

Conseil d’administrationModifier

Le Conseil d’administration doit veiller à l’application du Code des professions, de la Loi sur les infirmières et les infirmiers et des règlements adoptés conformément à ces lois. Il est chargé de l’administration générale des affaires de l’Ordre (sauf celles qui sont du ressort des membres réunis en assemblée générale).

La Loi sur les infirmières et les infirmiers prévoit la composition du Conseil d’administration, soit 28 administrateurs, dont 24 élus par les conseils de section des ordres régionaux, et 4 personnes nommées par l’Office des professions du Québec. Le nombre de membres que chacun des conseils de section peut élire pour y siéger est fixé par règlement. Les membres du Conseil d’administration sont élus pour un mandat de deux ans.

Comité exécutifModifier

Le Comité exécutif voit aux affaires courantes de l’Ordre. Il exerce les pouvoirs que le Conseil d’administration lui délègue, dont plusieurs concernent l’application des lois et des règlements. Il est composé de cinq membres du Conseil d’administration : la présidente de l’OIIQ, la vice-présidente, la trésorière, une administratrice membre de l’Ordre et une administratrice élue parmi les personnes nommées par l’Office des professions du Québec.

Membres (2013-2014)Modifier

  • Lucie Tremblay – Présidente
  • Ginette Bernier – Vice-présidente
  • François-Régis Fréchette – Trésorier
  • Denise Gaudreau – Administratrice élue
  • Pierre Tremblay – Administrateur élu parmi les administrateurs nommés par l’OPQ

Ordres régionauxModifier

L’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec est divisé en 12 sections, dont les limites territoriales sont déterminées par règlement du Conseil d’administration. Ce sont les Ordres régionaux des infirmières et infirmiers. Chaque ordre régional est administré par un conseil comprenant une présidence, une vice-présidence et un nombre de membres n’excédant pas huit, fixé par les règlements de la section, qui déterminent la durée de leur mandat.

Les ordres régionaux sont divisés comme suit :

  1. Bas-Saint-Laurent/Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
  2. Saguenay–Lac-Saint-Jean/Nord-du-Québec
  3. Québec
  4. [Mauricie/Centre-du-Québec
  5. Estrie
  6. Montréal/Laval
  7. Outaouais
  8. Abitibi-Témiscamingue
  9. Côte-Nord
  10. Chaudière-Appalaches
  11. Laurentides/Lanaudière
  12. Montérégie

Comité jeunesseModifier

Le comité jeunesse de l’OIIQ est composé de 13 jeunes infirmières et infirmiers âgés de 20 à 29 ans : 12 présidentes ou présidents régionaux désignés par chacun des ordres régionaux et une présidente ou un président du Comité jeunesse provincial.

Le Comité jeunesse de l’OIIQ a pour mandat de :

  • proposer des activités qui visent à faciliter l’intégration des jeunes à la profession;
  • formuler des avis et participer activement, entre autres, à la recherche de solutions aux problématiques qui touchent de près les jeunes infirmières et infirmiers;
  • faire la promotion de la profession infirmière auprès des étudiants en choix de carrière et des adultes en réorientation;
  • prendre position sur des enjeux de la profession qui concernent particulièrement les jeunes infirmières et infirmiers.

Orientations stratégiquesModifier

L’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec adopte des orientations en matière de pratiques cliniques et de formation à la fine pointe des connaissances scientifiques dans le domaine des sciences infirmières. Il fait aussi la promotion de rôles infirmiers particuliers et les documente. L’OIIQ fait également valoir son point de vue sur des sujets d’actualité qui interpellent les infirmières dans leur pratique et en matière de déontologie.

Ces dossiers stratégiques peuvent prendre la forme de mémoires, de prises de position publiques, de rapports d’experts et d’éditoriaux de la présidente.

PublicationsModifier

Le site Web de l’OIIQ renferme un répertoire des publications qui comprend plus de 130 titres. Cette véritable bibliothèque virtuelle en sciences infirmières propose des guides cliniques, des documents d’orientation, des prises de position, des mémoires et bien plus encore. Certaines publications sont gratuites et téléchargeables en ligne, alors que d’autres peuvent faire l’objet de commande.

L’OIIQ produit également les quatre publications périodiques suivantes :

Perspective infirmièreModifier

Publiée cinq fois par année, la revue Perspective infirmière présente un contenu défini par et pour des infirmières. Il propose des dossiers et chroniques sur les grands enjeux de la profession aux meilleures pratiques cliniques, sur l’actualité infirmière tant professionnelle que scientifique et présente également des résultats de recherches en sciences infirmières appliqués à la pratique clinique. Il est possible de s’abonner en ligne à la revue.

infOIIQModifier

L’infOIIQ est le portail d’actualités de l’OIIQ. Mis à jour en temps réel, il contient les plus récentes nouvelles de l’Ordre et de l’actualité infirmière, présentées sous forme d’articles et de vidéos. Une infolettre est envoyée par courriel une fois toutes les deux semaines et contient le résumé des articles publiés au cours des deux dernières semaines. Il est possible de s’abonner en ligne à l’infolettre.

InfostatsModifier

Infostats est un complément d’information aux trois publications annuelles de statistiques de l’OIIQ sur les infirmières. Publié de quatre à six fois par année sous forme de bulletin électronique, il cible les thèmes de l’heure. L’Infostats est distribué en format électronique seulement. Il est possible de s’abonner à cette infolettre en ligne.

inFluxModifier

inFlux est un portail de veille et de ressources documentaires en soins infirmiers. Il recense une foule de publications accessibles gratuitement sur Internet liées à la santé et aux soins infirmiers. Un bulletin de veille est diffusé par courriel toutes les deux semaines. Il est possible de s’abonner à cette infolettre en ligne.

Prix et distinctionsModifier

Chaque année, l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec décerne des prix à ses membres qui se sont le plus démarqués par leur contribution dans différentes sphères de la profession infirmière.

L'Insigne du mérite, la plus haute distinction décernée par l’OIIQ, souligne la contribution remarquable d’une infirmière du Québec aux soins et aux services de santé, ainsi qu’au développement de la profession infirmière.

Les prix Florence soulignent les actions et les réalisations remarquables de huit membres qui contribuent au bien-être et à la santé de la société québécoise.

Le concours Innovation clinique' met en valeur la contribution clinique des infirmières de toutes les régions du Québec à la qualité des soins offerts à la population, à l’efficacité et à l’efficience des services de santé, ainsi qu’à l’avancement de la profession infirmière. Ce concours donne lieu chaque année à un Grand prix décerné parmi les lauréats des régions.

Services aux membresModifier

Une Banque d’emplois spécialisée pour les infirmières et infirmiers est mise à la disposition des membres de l’OIIQ. C’est le carrefour par excellence en matière d’emploi infirmier au Québec.

La plateforme de téléapprentissage Mistral a pour but de faciliter l’accès aux membres de l’OIIQ à des formations continues à distance et en présentiel. Elle comprend un répertoire de formation, un calendrier, un espace de formation personnel et un registre.

Liste présidentes de l’OIIQModifier

Grace Fairley 1917-1918 Ève Merleau 1960-1962
Olive DeLany 1919-1921 Sœur Mance Décary 1962-1963
Flora Madeleine Shaw 1921-1926 Helene Margaret Lamont 1963-1965
Mabel Hersey 1926-1928 Gertrude Plourde Jacobs 1965-1967
Mabel Kathleen Holt 1928-1932 Madeleine Jalbert 1967-1969
Caroline Victoria Barrett 1932-1936 Helen D. Taylor 1969-1971
Margaret L. Moag 1936-1940 Rachel Bureau 1971-1974
Eileen C. Flanagan 1940-1947 Jeannine Tellier Cormier 1974-1980
Sœur Valérie de la Sagesse 1947-1950 Jeannine Pelland 1980-1992
Annonciade Martineau 1950-1953 Gyslaine Desrosiers 1992-2012
Ève Merleau 1953-1958 Lucie Tremblay 2012 à 2018
Margaret Wheeler 1958-1960 Luc Mathieu 2018 à aujourd'hui

Articles connexesModifier

Lien externeModifier