Ordre de l'Amitié (Chine)

distinction de la République populaire de Chine

Ordre de l'Amitié
(zh) 友谊勋章
Illustration.
Collier de l'Ordre
Conditions
Décerné par Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Type Ordre honorifique
Décerné pour « Grande contribution au développement de la Chine, aux relations avec la Chine et à la paix mondiale »
Éligibilité Personnalités étrangères
Détails
Statut Toujours décerné
Grand maître Président de la république populaire de Chine
Statistiques
Création
Première attribution Vladimir Poutine
Dernière attribution Norodom Monineath
Total 9e

L'Ordre de l'Amitié (en chinois : 友谊勋章) est avec l'Ordre de la République, la plus haute décoration chinoise, fondée le .

Le , le Comité permanent de l'Assemblée nationale populaire vote une loi établissant 2 ordres nationaux, l'Ordre de l'Amitié et l'Ordre de la République, constitué le .

Le régime chinois décrit cet ordre décerné aux étrangers à ceux ayant apporté une « contribution exceptionnelle à la modernisation socialiste de la Chine » et ayant participé à la « promotion des échanges et la coopération entre la Chine et les pays étrangers » et la protection de la paix mondiale[1].

Le premier récipiendaire de la distinction de l'Ordre de l'Amitié est le président Vladimir Poutine, décerné par Xi Jinping, lors d'une visite d'État le 8 juin 2018[2].

RécipiendairesModifier

Nom Pays Fonction Date
  Vladimir Poutine Russie Président de la fédération de Russie 8 juin 2018
  Noursoultan Nazarbaïev Kazakhstan 1er Président de la république du Kazakhstan 28 avril 2019[3]
  Raúl Castro Cuba Président du Conseil d'État de la République de Cuba et Premier secrétaire du Parti communiste 29 septembre 2019[4],[5]
  Maha Chakri Sirindhorn Thaïlande Princesse de Thaïlande
  Salim Ahmed Salim Tanzanie Ancien Premier ministre de Tanzanie
  Galina Veniaminovna Kulikova Russie Première vice-présidente de l'Association d'amitié Russie-Chine
  Jean-Pierre Raffarin France Ancien Premier ministre
  Isabel Crook (en) Canada Professeure, ayant participé à la Révolution culturelle
  Norodom Monineath Cambodge Reine-mère du Cambodge 6 novembre 2020[6]

Notes et référencesModifier