Orange Peel

étalon Pur-sang né en 1919

Orange Peel (né en 1919 et mort en 1940) est un étalon de race Pur-sang, dont l'influence est très significative sur les lignées de chevaux de sport actuelles, en particulier celles du saut d'obstacles.

Orange Peel
Informations
Espèce
Race
Couleur
Sexe
Date de naissance
Date de décès
Père
Jus d'Orange (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
The Last Orange (d)
Jus de Pomme (d)
Lord Orange (d)
Plein d'espoirs (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

OriginesModifier

Orange Peel est un descendant direct de trois étalons fondateurs Pur-sang, Eclipse, Matchem et Herod.

Origines de Orange Peel
Père
Jus d'Orange
1912 -
Pur-sang
Alezan
St Just
1907 -
Pur-sang
St Frusquin
1893, Pur-sang
St. Simon
{{{fffm}}}
Justicia
1896, Pur-sang
{{{ffmf}}}
{{{ffmm}}}
Orange Queen
1904 -
Pur-sang
Martagon
1887, Pur-sang
{{{fmff}}}
{{{fmfm}}}
Model Queen
1897, Pur-sang
{{{fmmf}}}
{{{fmmm}}}
Mère
Rirette
1913 -
Pur-sang
Bai
Ajax
1901 -
Pur-sang
Flying Fox
1896, Pur-sang
{{{mfff}}}
{{{mffm}}}
Amie
1893, Pur-sang
{{{mfmf}}}
{{{mfmm}}}
Golden Key
1901 Pur-sang
Ladas
1891, Pur-sang
{{{mmff}}}
{{{mmfm}}}
Lock and Key
1893, Pur-sang
{{{mmmf}}}
{{{mmmm}}}

Descendance et hommagesModifier

Orange Peel engendre 19 mâles entre 1924 et 1940, alors qu'il est stationné au haras national de Saint-Lô. Ses descendants sont parmi les plus prestigieux chevaux de saut, 26 chevaux du top 100 de l'année 1990 étant ses descendants. Orange Peel est notamment le père de The Last Orange, et par lui le grand-père de Jus de Pomme, Plein d'Espoirs, et d'Ibrahim, cheval Anglo-normand lui-même père de Quastor et d'Almé[1].

Il est l'un des étalons Pur-sang qui ont apporté de la renommée à la Normandie[2].

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • [O'Neill 1949] Maurice O'Neill, Chevaux de France, Éditions Prisma, , 281 p.