Ouvrir le menu principal
Office international de l'eau (OIEau)

Cadre
Zone d’influence Drapeau de la France France
Fondation
Fondation
Fusion de Fondation de l'eau, CEFIGRE, AFEE
Identité
Siège Paris
Président Pascal Berteaud
Site web www.oieau.frVoir et modifier les données sur Wikidata

L’Office international de l'eau (OIEau) est une association de droit français (loi de 1901) sans but lucratif, déclarée d’utilité publique par le décret du . L'OIEau a pour but, dans le domaine de l’eau et des activités connexes, de faciliter les échanges entre les différents acteurs du monde de l'eau (décideurs, concepteurs, gestionnaires, industriels, formateurs, chercheurs, utilisateurs concernés...), au moyen de l'animation de réseaux d'acteurs, de l'appui technique, de la formation professionnelle et de la diffusion de l'information.

Elle exerce ses missions dans le cadre de la coopération avec les pays en voie de développement, au niveau d’une approche européenne de la question de la gestion des ressources en eau et des milieux aquatiques, et en France, pour renforcer et démultiplier les interventions des différents intervenants publics et privés du secteur.

HistoriqueModifier

L’OIEau est né de la fusion de trois organismes :

  • L’Institut de l’Eau (ou la Fondation de l’Eau) de Limoges, créé en 1978 à l’initiative de l’Université de Limoges (Filière des Eaux), des Collectivités locales, du Ministère de l’Environnement et des entreprises du secteur de l’eau.
  • Le CEFIGRE (Centre de Formation International à la Gestion des Ressources en Eau) de Sophia-Antipolis, créé en 1976 conjointement par le Gouvernement Français et le Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE) afin de répondre aux besoins de la communauté internationale pour assurer la maitrise des ressources en eau.
  • l’AFEE (Association Française pour l’Étude des Eaux) de Paris, créée en 1949 à l’initiative de « groupements industriels » représentatifs « d’industries intéressées à la fourniture et à la distribution des eaux » et « d’industries consommatrices plus spécialement intéressées à la qualité des eaux ».

MissionsModifier

L'Office International de l'Eau intervient autour de quatre "piliers" :

  • la formation professionnelle et l'ingénierie pédagogique
  • l'appui institutionnel et technique
  • les systèmes d'information, les données et la connaissance
  • l'animation et la coordination de réseaux d'acteurs


Ces quatre piliers se déclinent en six missions prioritaires :

  1. diffuser une information fiable adaptée aux besoins de ses différents partenaires,
  2. réunir, analyser et rendre facilement disponible la documentation scientifique, technique, économique et institutionnelle sur les différents domaines de l’eau, assurer une veille technologique permettant d’actualiser en permanence et en temps réel les connaissances, de rendre mieux disponible l’information réglementaire et normative, notamment européenne
  3. contribuer à la formation dans les différents métiers de l’eau et faciliter leur adaptation permanente, d’une part aux nouveaux emplois, fonctions et qualifications induits par le progrès technique et, d’autre part, à la variété des contextes locaux, régionaux ou nationaux,
  4. permettre l’expression des priorités de la communauté professionnelle et des usagers sur les thèmes d’études et de recherche, participer à l’animation des programmes d’études de portée générale lancée par les Pouvoirs Publics, valoriser les connaissances et diffuser les résultats auprès des utilisateurs intéressés, réaliser accessoirement des études et expérimentations appliquées, en complémentarité et cohérence, avec les établissements spécialisés de recherche et d’enseignement,
  5. collaborer aux programmes pour la gestion et la synthèse de données sur la qualité de l’eau, les pollutions, les ressources aquatiques et la protection des milieux, initiés notamment par l’Institut français de l'environnement et l’Agence européenne pour l'environnement,
  6. développer des capacités d’expertise et d’évaluation dans ces domaines.

PrésidenceModifier

  • Jusqu'en juin 2018 : Pierre Roussel
  • Depuis juin 2018 : Pascal Berteaud a été élu par l'assemblée générale du 12 juin 2018, président de l’Office international de l'eau[1].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier