Ouvrir le menu principal

Nordine Oubaali
Fiche d’identité
Nom complet Nordine Oubaali
Surnom Nino One
Nationalité Drapeau de la France France
Drapeau du Maroc Maroc
Date de naissance (33 ans)
Lieu de naissance Lens, Pas-de-Calais
Taille 1,63 m (5 4)[1]
Catégorie Poids mi-mouches à poids coqs
Palmarès
Professionnel Amateur
Combats 17 206
Victoires 17 187
Victoires par KO 12
Titres professionnels Champion de France poids coqs (2015)

Champion WBA Intercontinental poids coqs (2016)

Champion WBC Silver poids coqs (2017)

Champion du monde poids coqs WBC (2019-)
Titres amateurs Médaillé de bronze aux championnats du monde de Chicago en 2007 (poids mi-mouches)

Médaille d'or à la coupe d'Europe 2010 à Kiev

Médaille d'argent à la coupe du Monde 2009 à Bakou

Médaille d'or aux Jeux méditerranéens 2009 en Italie

Médaille d'or aux Jeux de la francophonie 2005 au Niger
Dernière mise à jour : 7 novembre 2019

Nordine Oubaali né le à Lens est un boxeur franco-marocain. Le 19 janvier 2019, il remporte le titre de champion du monde des poids coqs WBC à Las Vegas[2].

BiographieModifier

Né en France de parents originaire de la tribu des Ouled Teima 44 dans la grande confédération tribale berbère des Houaras.

Carrière amateurModifier

Évoluant dans la catégorie mi mouches, Oubaali est le treizième d'une famille de dix-huit enfants. Il obtient la reconnaissance internationale en 2007 lorsqu'il remporte la médaille de bronze aux championnats du monde de boxe amateur à Chicago[3].

En 2008, il fait partie de la délégation française participant aux Jeux olympiques de Pékin. Il est battu en 8e de finale par le futur champion Zou Shiming sur décision (3 points partout à l'issue du combat).

Pour son entrée en compétition lors des jeux olympiques d'été de 2012, Nordine Oubaali bat l'Afghan Ajmal Faisal (22-9) en seizièmes de finale dans la catégorie des moins de 52 kg. Il bat ensuite l'Américain Rau'shee Warren de justesse 19-18 avant de s'incliner en quart de finale contre l'Irlandais Michael Conlon[4].

Carrière professionnelleModifier

Il passe professionnel en mars 2014 dans la catégorie des poids coqs. Pour son 5e combat, il remporte en mai 2015 le titre vacant de champion de France en s'imposant par KO au premier round contre Hassan Azaouagh.

Après 14 victoires consécutives dont 11 KO, le 19 janvier 2019, il remporte le titre de champion du monde des poids coqs WBC à Las Vegas, en battant aux points par décision unanime l'ancien champion WBA de la catégorie, Rau'shee Warren[5],[6]. Oubaali conserve son titre le 6 juillet 2019 en battant Arthur Villanueva par abandon au 6e round.

Il défend sa ceinture WBC pour la 2e fois contre le japonais Takuma Inoue le 7 novembre 2019 en sous carte du combat de réunification des ceintures IBF & WBA de la catégorie entre Naoya Inoue et Nonito Donaire dans la Super Arena de Saitama. Nordine Oubaali remporte une 17e victoire en autant de combats pour conserver sa ceinture : le Japonais s’incline aux points à l'unanimité des juges 115-112, 117-110 et 120-107.

PalmarèsModifier

AmateurModifier

Championnats du mondeModifier

Championnats de FranceModifier

  •   Champion de France en 2006, 2007, 2008[7], 2009 et 2010.

Jeux de la FrancophonieModifier

  •   Médaille d'or aux Jeux de la francophonie 2009

ProfessionnelModifier

  • Champion de France poids coqs en 2015
  • Champion WBA Intercontinental poids coqs en 2016
  • Double champion WBC Silver poids coqs en 2017
  • Champion WBC poids coqs en 2019

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Profil de TeNordine Oubaali » (consulté le 21 septembre 2019).
  2. « Boxe : Nordine Oubaali réalise son « rêve américain » en devenant champion du monde à Las Vegas », lemonde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 20 janvier 2019)
  3. « Le Nordiste Nordine Oubaali devient champion du monde WTC des poids coq », sur www.20minutes.fr (consulté le 20 janvier 2019)
  4. « Fiche de Nordine OUBAALI », sur FranceOlympique.com (consulté le 20 janvier 2019)
  5. « À Las Vegas, le boxeur Nordine Oubaali décroche la ceinture WBC des poids coq », sur Al HuffPost Maghreb, (consulté le 20 janvier 2019)
  6. Karim Ben-Ismaïl, « Un poids coq façon caviar », L'Equipe,‎ , p. 40-41.
  7. Victoire en finale contre Omar Lamiri

Liens externesModifier