Ouvrir le menu principal

Noël Tijou
Informations
Disciplines Fond et Cross-country
Nationalité Drapeau : France Française
Naissance (77 ans)
Lieu La Jubaudière (Maine-et-Loire)
Taille 1,79 m
Palmarès
Championnats du monde 1
Championnats de France 12 6 1

Noël Tijou est un athlète français, né le 12 décembre 1941 à La Jubaudière (Maine-et-Loire), de 1,79 m pour 69 kg, coureur de fond, licencié dans un patronage, l’ES Épinal (Vosges), de 1968 à 2001. Il détient longtemps le record du nombre de titres nationaux remportés en cross-country (7). Ce fondeur participe également aux Jeux olympiques de 1972 sur 10 000 mètres. Il est membre du Groupement des internationaux français d'athlétisme (GIFA).

Sommaire

Son parcoursModifier

D’abord sous les couleurs de Villedieu-la-Blouère en 1957, puis les deux saisons suivantes sous les couleurs de Chalonnes-sur-Loire, Noël Tijou patiente jusqu’en 1960 pour gravir le dernier échelon et être sacré champion de France junior à Aix-les-Bains ; il décroche le premier de ses titres seniors en 1967 à Orange[1].

Au niveau international, Noël Tijou ne participe qu’une seule fois aux Jeux Olympiques, à Munich, en 1972 mais sans succès puisqu’il ne passe pas les séries. Par contre, les championnats d’Europe lui sont plus favorables puisqu’il termine neuvième du 10 000 mètres de ceux de 1969 et dixième de ceux de 1971. Compte tenu de la richesse de la participation sur cette distance, ces résultats sont tout à fait honorables tout comme le prolongement de sa carrière.

Il a en outre l'honneur de participer à la corrida de la Saint-Sylvestre de Sao Paulo disputée fin 1969 en terminant 15e de la célèbre course brésilienne[2].

Lorsque les projecteurs de l’actualité se tournent vers d’autres coureurs, Noël n’en continue pas moins à se maintenir en bonne condition physique. De sorte que, l’âge étant venu de rejoindre les rangs des vétérans, il exerce son hégémonie sur sa nouvelle catégorie et redevient champion de France.

Il exerce la profession de moniteur d'éducation physique, en premier lieu à Chalonnes puis à Saumur.

PalmarèsModifier

  • 56 sélections en équipe de France A, de 1963 à 1977 et 4 en junior
  • Détenteur durant 5 ans du record de France du 10 000 mètres établi en 1971, en 28 min 19 s 2/10
  • Record de France du 20 000 mètres en 1972, en 59 min 11 s 8/10
  • Record de France de l’heure en 1972, avec 20,285 kilomètres
  • Record de France vétérans (- de 45 ans) du 3 000 mètres en 1987
  • Record de France vétérans (- de 55 ans) du 5 000 mètres en 1997
  • Record de France vétérans (-55 ans) du 10 kilomètres sur route en 1997
  • Meilleur performeur de France du demi-marathon (-55 ans) en 1998
  • Meilleur performeur de France du 10 000 mètres en 1973 en 28 min 27 s

(ses records vétérans sont encore actuels en 2005)

  •   Champion de France du 10 000 mètres en 1967, 1969, 1970, 1971 et 1972
  •   Champion de France de cross-country en 1967, 1969, 1970, 1971, 1973, 1975 et 1977
  • Cross des As du Figaro en 1967, 1969, 1972 et 1973
  • Cross international de Mézidon en 1970
  •   Champion de France vétérans de cross à cinq reprises
  •   Champion de France Junior de cross et du 3 000 mètres en 1960
  •   Vice-champion de France de cross à 2 reprises
  •   Médaille de bronze par équipes aux championnats du monde de cross en 1974

Notes et référencesModifier

  1. « Noël Tijou, l’enfant du pays », sur courrierdelouest.fr, Le Courrier de l'Ouest, (consulté le 12 juin 2019)
  2. Journal L'Équipe de fin décembre 1976 incluant un encarté sur les Français et la corrida

Voir aussiModifier

  • Magazine pour la jeunesse J2 : reportage dans une édition des années 1960 consacré à Tijou, meilleur crossman français du moment.
  • Docathlé2003, Fédération française d'athlétisme, 2003, p.530

Liens externesModifier