Noël Juchereau

Noël Juchereau
Naissance
Tourouvre, Perche, France
Décès (à 55 ans)
Orléans, Orléanais, France
Origine France
Allégeance Royal Standard of King Louis XIV.svg Nouvelle-France
Drapeau du royaume de France Royaume de France
Années de service (Début en Nouvelle France) 16341648
Distinctions Sieur des Chatelets
Autres fonctions Un des fondateurs de la Compagnie de la Nouvelle-France, commis principal de la Communauté des habitants de la Nouvelle-France
Famille Juchereau

Noël Juchereau, sieur des Chatelets ( - peu avant le ) est un pionnier de la Nouvelle-France et un membre de la Compagnie de la Nouvelle-France dès 1627, année de sa fondation.

BiographieModifier

Juchereau est baptisé à Tourouvre dans le Perche[1] le [2]. Son père s'appelle Jean (1567-1628) ; il est de Tourouvre ; son grand-père est de Mortagne.

Sa mère est la première femme de Jean, Jeanne Creste (morte en 1608), de la famille des seigneurs de Tourouvre et de l'Hôme[2]. Juchereau a un frère, Jean Juchereau de Maur (1592-1672), père de Jean Juchereau, sieur de la Ferté, et Nicolas Juchereau, sieur de St-Denys.

Devenu licencié in utroque jure, Juchereau arrive pour la première fois à Québec en 1634. Il est suivi de Jean et sa famille en 1643[3].

Juchereau est très présent dans la nouvelle colonie française. Le gouverneur de Québec demande fréquemment son aide sur certains sujets juridiques délicats[4].

Juchereau et Pierre Legardeur de Repentigny créent la Communauté des habitants. Il en devient commis principal en 1645. Comme gardien d'église à partir de 1645-1646, il participe aux cérémonies religieuses de Québec.

Les terres près de Québec accordées à Juchereau, célibataire, iront à ses neveux[5] ; quant au fief Saint-Michel, qu'il a acheté, il sera la dot de sa nièce Geneviève lors de son mariage avec Charles Legardeur de Tilly[6].

Juchereau revient en France en 1647 en tant que délégué de la Communauté des habitants afin d'y obtenir des changements[5]. Il meurt le , à Orléans, sans avoir vu l'aboutissement de sa mission, le « règlement royal de 1648[7] ».

Il ne faut pas confondre Noël Juchereau avec un homonyme, également sieur des Chastelets, né à La Ferté-Vidame, licencié en droit et marchand, que mentionne Benjamin Sulte[8].

BibliographieModifier

RéférencesModifier

  1. (en) Stanley C. Arthur, George Campbell Huchet de Kernion, Old families of Louisiana, Clearfield, , 149–156 p. (ISBN 978-0-8063-4688-5, lire en ligne) — La première édition est de 1931.
  2. a et b Lamarche 1965.
  3. Ross Phares, Jack Hastings, « Juchereau de Saint Denys », dans Cavalier in the wilderness : The story of the explorer and trader Louis Juchereau de Saint Denys, Gretna (Louisiane), Pelican Publishing, 58 p. (ISBN 978-0882891279).
  4. Vachon 2016.
  5. a et b The Jesuit Relations and allied documents : travels and explorations of the Jesuit missionaries in New France, 1610-1791, Burrows Bros. Co., , 313 p. (lire en ligne).
  6. Benjamin Sulte, Histoire des Canadiens français [1608-1880], 1882, p. 126.
  7. Vachon 2016.
  8. Benjamin Sulte, Histoire des Canadiens français [1608-1880], 1882, p. 45.
  9. Cité par Vachon 2016.