Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nivea (homonymie).

Nivea
logo de Nivea
illustration de Nivea

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Dates clés Mars 2011 100 ans de Nivea.
Fondateurs Paul Carl BeiersdorfVoir et modifier les données sur Wikidata
Personnages clés Oscar Troplowitz , Isaac Lifschütz (chimiste), Paul Gerson Unna (dermatologue), Paul Carl Beiersdorf (pharmacien)
Slogan Depuis 100 ans, le soin c'est la vie
Siège social Hambourg
Drapeau d'Allemagne Allemagne
Actionnaires BeiersdorfVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité soin du visage, soin du corps, bain-douche, déodorant, soin des cheveux, protection solaire, soin pour hommes, soin pour bébés
Société mère Beiersdorf
Site web www.nivea.com/pages/int-website-selectionVoir et modifier les données sur Wikidata

Nivea est une marque de produits de soin, appartenant au groupe allemand Beiersdorf.

HistoriqueModifier

En 1890, le pharmacien Oscar Troplowitz rachète un laboratoire appartenant à un autre pharmacien, Paul Carl Beiersdorf. Il y développe et y produit des rubans adhésifs, des pansements et de la colle de caoutchouc.

En 1911, Isaac Lifschütz découvre l'eucerit, un émulsifiant qui permet d'obtenir un mélange stable d'huile et d'eau[1].

Informé des facultés dermatologiques de l'eucerit par le dermatologue Paul Gerson Unna, Oscar Troplowitz l'utilise pour créer une crème de soin. Troplowitz baptise sa crème « Nivea », du latin niveus, signifiant « blanc de neige »[2],[3]. La crème est vendue en pharmacie, puis dans les salons de coiffure[4].

Dans les années 1920, la crème acquiert son packaging actuel : une boîte ronde en métal bleu avec un logo blanc[5] et, bientôt, Nivea Creme est distribuée à l'étranger[6].

Informations économiquesModifier

En 2011, année de son centenaire[7], Nivea appartient au groupe de cosmétiques Beiersdorf dont le siège se situe à Hambourg (Allemagne). Le groupe emploie aujourd'hui 19 000 salariés à travers le monde, dont 350 en France. Il a réalisé un chiffre d'affaires de 6 194 millions d'euros en 2010[8].

En 2015, Consoglobe critique Nivea pour l'utilisation de produits majoritairement synthétiques et, pour certains, allergisants[9].

RechercheModifier

L'observatoire NiveaModifier

Fondé en juin 2006, l'Observatoire Nivea se compose d'un comité scientifique pluridisciplinaire. En 2011, le comité de l'Observatoire est présidé par Gilles Boëtsch, directeur de recherche au CNRS en anthropobiologie et président du conseil scientifique du CNRS[10], et il est composé de Bernard Andrieu, philosophe, David Le Breton, sociologue[11], Nadine Pomarède, dermatologue, et Georges Vigarello, historien.

L'Observatoire Nivea publie des cahiers faisant état des recherches en cours[12]. Les éditions du CNRS ont publié en 2008 un recueil d'une partie des textes émis par l'Observatoire Nivea sous le nom de « La peau, enjeu de société ».

GalerieModifier

NotesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • (fr) Nivea : histoire d'une marque internationale, Beiersdorf, 2001
  • (fr) Jean Watin-Augouard, Nivea : Petites histoires de marques, Éditions d'Organisation et TM-Ride, 2003, p. 488-492 (ISBN 2-7081-2828-0)

Lien externeModifier

Sur les autres projets Wikimedia :