Ninshō (忍性?, (ère Kengen 16 juillet – Ère Kenpō 22 juillet) est un prêtre Shingon Risshu japonais de l'époque de Kamakura[1]. Il joue un rôle dans la relance du Bouddhisme Ritsu au cours de cette période ainsi que dans la fondation d'institutions de soins pour les invalides[2]. Il est critiqué par son contemporain Nichiren.

Ninshō
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
Nom dans la langue maternelle
忍性Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Religion

Il est parfois appelé Ninshō Ryōkan (忍性良観?), ou simplement Ryōkan (良観?). Il est disciple d'Eison (1201-1290), autre prêtre Ritsu de cette période. Il naît à Byōbunosato, Shikinoshimonokōri, province de Yamato, maintenant partie de Miyake, préfecture de Nara.

Notes et référencesModifier

  1. (en) The Soka Gakkai : Dictionary of Buddhism, Nichiren Buddhism Library, s. d. (lire en ligne), « Ryōkan [良観] (1217–1303) ».
  2. (en) Hajime Nakamura et Philip P. Wiener (éd.), Ways of Thinking of Eastern Peoples : India, China, Tibet, Japan, New Delhi, Motilal Banarsidass Publishers Pvt. Ltd., (ISBN 0-8248-0078-8, lire en ligne), p. 369.

Source de la traductionModifier