Niney

musicien jamaïcain

Winston "Niney The Observer" Holness (né en 1951 à Montego Bay) est un producteur de disques jamaïcain qui a joué un rôle clé dans la création de nombreux classiques du reggae sortis dès le début des années 1970.

Niney
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Label
Genre artistique
Distinction

En 1971, il interprète et produit la chanson Blood and Fire, qui reste à ce jour une des chansons les plus connues qu'il ait produite. C'est sûrement de là qu'a été pris le nom pour le label de rééditions reggae Blood and Fire.

Son surnom ("Niney", en rapport avec "Nine" le nombre 9) vient du fait qu'il a perdu un pouce lors d'un accident.

BiographieModifier

Holness a gagné son surnom "Niney" après avoir perdu un pouce dans un accident d'atelier. Dans la seconde moitié des années 1960, il a travaillé comme ingénieur chez KG Records, où il a commencé à produire. Sa première sortie était sa propre composition "Come on Baby" publiée sur son label Destroyer. Il a ensuite travaillé avec Bunny Lee en 1967, puis pour Lynford Anderson studio de, travaillant alors pour Joe Gibbs en tant que chef ingénieur du son, en remplaçant son ami Lee «Scratch» Perry. Tout en travaillant pour Gibbs, il a produit "Mr. Brown" de Dennis Alcapone et de Lizzy et a joué un rôle majeur dans le lancement de la carrière de Dennis Brown.

Après avoir quitté l'installation de Gibbs, son premier grand succès en tant que producteur est "Blood & Fire" en . Il a d'abord été publié sous un pressage de 200 exemplaires sur son label Destroyer, puis réédité l'année suivante sur son label Observer. plus de 30 000 exemplaires en Jamaïque. Inspiré par le surnom de Perry "The Upsetter", Holness a adopté "The Observer", en utilisant le nom de son nouveau label Observer et celui de son groupe maison, The Observers (en fait le Soul Syndicate ). Plusieurs singles ont suivi, certains réutilisant le rythme "Blood & Fire", dont "Fire Bunn" de Big Youth.

Au début des années 1970, Holness devint l'un des producteurs les plus recherchés de la Jamaïque. Dennis Brown, Delroy Wilson, The Heptones, Johnny Clarke, Slim Smith, Jacob Miller, Junior Delgado et Freddie McGregor utilisaient tous ses services. Il a également continué à enregistrer lui-même, sur des collaborations avec Dennis Alcapone, Max Romeo et Lee Perry. Au milieu des années 1970, il travaillait également avec Ken Boothe, Junior Byles, Gregory Isaacs, Horace Andy et I-Roy. et Dillinger. À la fin des années 1970, il était encore très actif en tant que producteur, mais sa production au début des années 1980 était nettement inférieure après son déménagement en France. Il réapparut en 1982 avec l'album Ital Dub Observer Style et revint à Kingston en 1983, assumant le rôle de producteur maison pour le label Hitbound chez Channel One Studios. En cette qualité, il a été l'un des premiers à travailler avec Beenie Man, et a également produit du Tiers - Monde et Sugar Minott.

Au milieu des années 1980, il s'installe à New York, retourne à Kingston de nouveau en 1988 et travaille avec Yami Bolo, Frankie Paul, Andrew Tosh et Junior Byles. Il a commencé une association avec Heartbeat Records, travaillant sur les rééditions d’une grande partie de son catalogue d’arrière, ainsi que sur de nouveaux enregistrements. Il a continué à produire du nouveau matériel au cours des années 1990.

En , il a ouvert son propre studio Observer Soundbox sur Lyndhurst Road à Kingston.

Holness, qui a un enfant autiste, a enregistré le single "Children" en 2015 avec Jimmy Cliff, Sly and Robbie, et Errol "Flabba" Holt, afin de collecter des fonds pour la fondation de Cliff et une école pour enfants autistes.

En , il a été annoncé que le gouvernement jamaïcain lui attribuerait l'ordre de distinction.

ProductionsModifier

Liens externesModifier