Ouvrir le menu principal
Nine Choucroun
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Fortunée SchecrounVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Conjoint

Nine Choucroun, née Fortunée Schecroun le à Oran et morte le à Limeil-Brévannes, est une biochimiste française. Elle fut directrice de recherches à l'Institut de biologie physico-chimique. Elle développa, entre autres, la technique de l'électrophorèse[1].

Sommaire

BiographieModifier

Collaboratrice de Jean Perrin, elle devient sa compagne après le décès de son épouse Henriette Perrin-Duportal en 1938. Elle fut avec lui passagère du paquebot Massilia qui leur permit de fuir avec une partie du gouvernement français en juin 1940 jusqu'à Casablanca, puis de l'SS Excambion, en décembre 1941 : ils débarquèrent à New York le 23 décembre 1941[2].

Prix Nine-ChoucrounModifier

Nine Choucroun a souhaité encourager les jeunes chercheurs à la recherche dans le domaine, très vaste, de la biologie physico-chimique. Le prix Nine-Choucroun, annuel, a été créé en décembre 1980 par ses héritiers. La valeur du prix pour l'année 2008 est de 5 000  et 8 000  en 2011. Ce prix, décerné sous les auspices de l'Institut de biologie physico-chimique et de la Fondation Edmond de Rothschild, s'adresse à de jeunes chercheurs travaillant dans le domaine de la biologie physico-chimique.

BibliographieModifier

  • Micheline Charpentier-Morize, Perrin, savant et homme politique, Paris, Belin, 1997 (ISBN 2-7011-2002-0)

Notes et référencesModifier

  1. Michel Morange, « L’institut de biologie physico-chimique de sa fondation à l’entrée dans l’ère moléculaire », La Revue pour l’histoire du CNRS, no 7, novembre 2002. Mis en ligne le 17 octobre 2006.
  2. Diane Dosso, « Le plan de sauvetage des scientifiques français, New York, 1940–1942 », Revue de synthèse, vol. 127, no 2, octobre 2006, p. 429-451