Nikita Iourievitch Troubetskoï

Nikita Iourievitch Troubetskoï
Troubetskoy Nikita Yuryevich.jpg
Titre de noblesse
Prince
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Cathédrale du monastère des miracles (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Famille
Père
Iouri Iourievitch Troubetskoï (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Elena Grigorievna Tcherkasskaïa (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Anastasia Gavrilovna Golovkina (d)
Anna Danilovna Droutskaïa-Sokolinskaïa (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Piotr Nikititch Troubetskoï (d)
Ivan Nikititch Troubetskoï (d)
Sergueï Nikititch Troubetskoï (d)
Iouri Nikititch Troubetskoï (d)
Nikolaï Nikititch Troubetskoï (d)
Elena Nikititchna Troubetskaïa (d)
Alexandre Nikititch Troubetskoï (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Grade militaire
Distinctions

Le prince Nikita Iourievitch Troubetskoï (en russe : Никита Юрьевич Трубецкой), né le et décédé le , était un militaire et un homme politique russe. Il fut maréchal, procureur général du au , président du Conseil militaire de 1760 à 1763 et franc-maçon.

FamilleModifier

Fils du prince et général Iouri Troubetskoï (1668-1739) sénateur, gouverneur de Belgorod.

Le , Nikita Troubetskoï épousa la princesse Anastasia Gavrilovna Golovkina (1735).

Cinq enfants sont nés de cette union :

Veuf, Nikita Troubetskoï épousa le , la princesse Anna Droutskaïa-Sokolinskaïa (1712-1780).

Dix enfants sont nés de cette union :

BiographieModifier

Entre 1715 et 1717, Troubetskoï étudia à l'étranger.

Carrière militaireModifier

Le prince commença sa carrière militaire au régiment Préobrajenski (1719). En 1730, il fut l'un des ardents opposants opposant au Conseil suprême, il soutint pour cela Anne Ire de Russie. Il prit part à tous les conflits de la Russie jusqu'en 1740.

Carrière politiqueModifier

À cette date, Nikita Iourievitch Troubetskoï fut nommé Procureur général du Sénat, il demeura à ce poste jusqu'en 1760. Il dirigea l'enquête et le procès d'Andreï Osterman (1741), d'Alekseï Bestoujev-Rioumine (1758) et bien d'autres. En 1750, il devint sénateur et Élisabeth Ire de Russie le nomma Président du Conseil militaire. Il fut mis à la retraite en 1763. Le prince fut exilé sur ses terres pour avoir ourdi un complot avec Nicolas Novikov afin d'attirer un grand-duc de Russie dans la franc-maçonnerie.

Le prince Nikita Iourievitch Troubetskoï fut connu pour son esprit éclairé et un connaisseur d'art. Il eut pour amis, le prince Antioche Cantemir et l'écrivain Mikhaïl Kheraskov.

Liens internesModifier

Lien externeModifier