Nicoletta Orsomando

speakerine et actrice italienne

Nicoletta Orsomando, née Nicolina le à Casapulla et morte le à Rome[1], est une actrice et présentatrice de télévision italienne, en activité entre 1953 et 1993. Surnommée « Signorina Buonasera » (« Mademoiselle [qui dit] Bonsoir ») elle est la doyenne des speakerines italiennes.

Nicoletta Orsomando
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 92 ans)
RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Nicolina OrsomandoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions

BiographieModifier

Née en 1929 à Casapulla[2], à l'époque commune de la province de Naples, elle déménage encore petite avec sa famille à Mazzarino, puis à Lavello, à Littoria (actuelle Latina) et finalement à Rome.

Elle apparaît pour la première fois le dans les foyers italiens propriétaires d'une télévision, alors que les émissions télévisées en Italie sont expérimentales, pour effectuer la première annonce de speakerine. Sa carrière de présentatrice a duré quarante ans et s'est terminée le 20 novembre 1993, date de sa retraite officielle[1].

En 1999 elle participe à à Su e giù, un programme de divertissement sur Raidue et le à Viva Radio2 Minuti animée par Fiorello. La même année, elle participe, toujours sur Raiuno, à Tutti pazzi per la tele présenté par Antonella Clerici. En 2010, elle participe aux variétés sur Rai 1, Apprends-moi à rêver (it), dirigées par Pino Insegno. Début 2011, elle participe à Domenica in dans l'émission In Onda dirigée par Lorella Cuccarini. En juin de la même année, Nicoletta Orsomando a participé à Hotel Patria, l'émission de Mario Calabresi (it) sur Rai 3, au cours de laquelle elle lit des lettres écrites par des gens ordinaires et des célébrités[1].

Nicoletta Orsomando meurt à Rome le à l'âge de 92 ans[1].

FilmographieModifier

À la télévision (sélection)Modifier

Au cinémaModifier

DistinctionModifier

DécorationModifier

RéférencesModifier

  1. a b c et d (it) « E' morta Nicoletta Orsomando, storica annunciatrice Rai », sur la Repubblica, Repubblica, (consulté le ).
  2. (it) « La reunion delle "Signorine Buonasera" per il compleanno di Nicoletta Orsomando », sur repubblica.it, (consulté le ).
  3. (it) « La Orsomando ora è Commendatore e Stone racconta la realtà virtuale », sur archiviostorico.corriere.it
  4. (it) « TV: LA ORSOMANDO DIVENTA COMMENDATORE », sur adnkronos.com

Liens externesModifier