Nicolas de Wurtemberg

Le duc Nicolas de Wurtemberg, né à Carlsruhe de Haute-Silésie (royaume de Prusse) en 1833, décédé à Carlsruhe en 1903, est le dernier représentant de la première lignée ducale de la Maison de Wurtemberg, qui s'éteignit avec lui en 1903. Il était officier de l'armée autrichienne.

Nicolas de Wurtemberg
Nicholas of Württemberg.jpg
Titre de noblesse
Duc
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
Nikolaus von WürttembergVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjointe
Wilhelmine de Wurtemberg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Grade militaire

BiographieModifier

Fils du duc Eugène de Wurtemberg (1788-1857) et de son épouse, née princesse Hélène de Hohenlohe-Langenburg (1807-1880), il fit ses études à Breslau, puis à Hanovre. Il s'engage en 1860 dans la marine de guerre autrichienne, puis devient officier dans l'armée de terre impériale. Il prend part à la Guerre des Duchés de 1864 et à la Guerre austro-prussienne de 1866 du côté autrichien. Il voyage ensuite en Espagne et en Afrique du Nord. Il épousa en 1869 sa nièce Wilhelmine de Wurtemberg (1844-1892) (fille de son demi-frère Eugène de Wurtemberg). Ils n'eurent pas d'enfants.

Il devint général-major de l'armée autrichienne en 1877 et était stationné à Cracovie (alors possession autrichienne). Il fut nommé Feldmarschalleutenant en 1882 et commandant de division à Komorn en Silésie.

Il était connu pour ses sentiments anti-prussiens. Il prend sa retraite de l'armée aurichienne en 1888 et s'installe sur ses terres de Carlsruhe.

Liens externesModifier