Nicolas Sébastien Maillot

peintre français

Nicolas Sébastien Maillot est un peintre français né à Nancy le et mort à Paris le [1], plus connu pour son activité de restaurateur de tableaux.

Nicolas Sébastien Maillot
Naissance
Décès
(à 75 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

BiographieModifier

Après plusieurs années passées sous les drapeaux (1806-1815)[2] Nicolas Maillot fut licencié de l'armée. Il s'installe alors à Paris et fait la connaissance du restaurateur de tableaux Pierre Carlier dont il épouse la fille Émilie en 1818. Par la suite, aidée de son épouse[3] il travailla essentiellement pour le musée Royal comme restaurateur[4], tout en ayant une activité de peintre, exposant régulièrement au Salon de 1822 à 1855. Il offrit au musée des Beaux-arts d'Orléans un tableau : Judith brandissant la tête d'Holopherne de nos jours attribué à Gerard Seghers.

ŒuvresModifier

 
Nicolas Sébastien Maillot (1781-1856), Vue du Salon carré du Louvre en 1831, Louvre, à gauche Scène de déluge de Girodet, à droite, Le Radeau de la Méduse.
  • Vue du Salon carré en 1831, huile sur toile, 126 × 142, Paris, musée du Louvre, don anonyme en 1969.

BibliographieModifier

Claire Magnien, « Les Maillot restaurateurs de couche picturale au Musée Royal (1818-1848) », La Revue des Musées de France, Revue du Louvre, 1-2010, p. 83-95.

Notes et référencesModifier

  1. Paris, État civil reconstitué, vue 2/51.
  2. Il reçut la Légion d'honneur à la suite d'une action d'éclat au siège de Herrera.
  3. Qui meurt en 1836.
  4. Le couple aurait restauré 9 000 tableaux, cf. Magnien.

Liens externesModifier