Nicolas Irénée Ruinart

homme d'affaires français
Nicolas Irénée Ruinart
Nicolas ruinart 02872.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
Activité
Famille

Nicolas Irénée Ruinart (né en 1697 à Reims - décédé en 1769 à Reims), est un drapier, fondateur de la première maison de champagne rémoise.

BiographieModifier

Nicolas Irénée Ruinart est baptisé à Reims le en l'église Saint Michel. Membre de la famille Ruinart, ses parents sont Nicolas Ruinart (1652-1734), marchand de drap, bourgeois et juge consul de Reims, et Barbe Misson (1660-1714). Il épouse à Reims en l'église Saint Symphorien le Marie Saubinet, fille d'un ancien échevin de Reims, qui lui donne, entre autres enfants, Claude Ruinart de Brimont (1731-1798), écuyer, avocat, échevin de Reims et président de l’administration de l’Hôtel-Dieu, contrôleur des guerres, conseiller secrétaire du roi, seigneur de Brimont.

Nicolas Ruinart est le neveu de Dom Thierry Ruinart, qui lui a appris les secrets de la fabrication du vin de Champagne. À la mort de son oncle en 1709, Nicolas Ruinart veut prolonger son œuvre : le , il fonde à Épernay[1] la première maison de vin de champagne de la ville, la Maison Ruinart. Peu avant sa mort, il la cède à son fils Claude. Il meurt à Reims le .

Claude Ruinart transférera la maison de champagne à Reims[1].

Notes et référencesModifier

Lien interneModifier

Liens externesModifier