Ouvrir le menu principal

Nicolas II de Larmessin

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nicolas de Larmessin.
Nicolas II de Larmessin
Estampes par Nicolas de Larmessin.f079.Louis XIV, roi de France.jpg
Estampe représentant Louis XIV de France, par Nicolas de Larmessin.
Naissance
Décès
Activités
Graveur, éditeur, marchand d'estampes, éditeur d'estampesVoir et modifier les données sur Wikidata
Lieu de travail

Nicolas II de Larmessin, habituellement désigné comme Nicolas de Larmessin ou Nicolas Ier de Larmessin, né en 1632 et mort en 1694, est un graveur et éditeur français installé à Paris, à l'enseigne de La Pomme d'Or.

Il est principalement connu pour ses estampes représentant les rois de France, depuis Pharamond jusqu'à Louis XIV, les reines de France et plusieurs papes, ainsi que pour les planches connues sous le nom des Costumes grotesques, représentant différents métiers.

BiographieModifier

Fils d'un marchand libraire également prénommé Nicolas (parfois appelé Nicolas Ier de Larmessin), il est le frère aîné de Nicolas III (ou Nicolas II) de Larmessin. Il fut l'apprenti du graveur et marchand d'estampes Jean Mathieu, avant d'épouser Marie Bertrand, fille de l'imprimeur en taille-douce, éditeur et marchand d'estampes Pierre Bertrand, pour lequel il grava des almanachs, des pièces d'actualité et des gravures d'interprétation.

Il reprit ensuite l'enseigne de son beau-père, La Pomme d'or, à la rue Saint-Jacques à Paris, et devint lui-même éditeur[1]. Plusieurs dessins préparatoires de sa main sont conservés à la Bibliothèque nationale de France[2].

ŒuvreModifier

Ses œuvres les plus connues sont les planches appelées Costumes grotesques, qui représentent chacune un métier différent :

Notes et référencesModifier

  1. Roger-Armand Weigert, Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIe siècle, tome VI, Paris, Bibliothèque nationale, 1973, p. 433-570.
  2. Barbara Brejon de Lavergnée dir., Dessins français du XVIIe siècle, Inventaire de la collection de la Réserve du département des Estampes et de la Photographie, p. 146-150, n°s 175-178.

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier