Nicolas Barthélemy

journaliste belge
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nicolas Barthélemy (homonymie).
Nicolas Barthélemy
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Nicolas Barthélemy est un journaliste et parlementaire belge né le à Dison, Belgique mort en 1941 à Bruxelles

BiographieModifier

Fils de Henri Barthélemy (archiviste de la ville de Verviers, généalogiste et auteur de pièces de théâtre) et de Lambertine Jacquet, Nicolas Barthélemy suit des études de sciences politiques à Bruxelles. Pendant la Première Guerre mondiale, il s'engage comme volontaire sur le front de l'Yser et devient sous-officier d'observation d'artillerie. Il est grièvement blessé en se portant au secours d'un camarade qu'il sauvera. En 1920, il fait partie de la délégation de journalistes qui accompagne le roi Albert Ier dans un voyage au Brésil. Il devient membre du Cercle Gaulois pendant l'entre-deux-guerres. Dans le milieu journalistique, il est connu pour son indépendance d'esprit, son laïcisme, sa générosité vis-à-vis des plus démunis et sa loyauté à l'égard de la couronne tout en ayant une certaine sympathie pour le socialisme.

Journaliste parlementaire au Compte Rendu Analytique, farouchement opposé au rexisme, il collabore au journal Cassandre, puis devient l'un des trois fondateurs de Le Nouveau Journal en tant que directeur financier. À la suite d'une malveillance à la rédaction, il fait une chute dans une cage d'ascenseur et décédera quelques mois plus tard, ses blessures de guerre s'étant rouvertes à la suite de son accident.

SourcesModifier