Niall mac Máel Sechnaill

Niall mac Máel Sechnaill (mort en 1061) roi d'Ailech de 1036 à 1061

Niall mac Máel Sechnaill
Fonctions
Roi d'Ailech
Biographie
Décès
Activité
Famille
Père
Máel Sechnaill (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Domnall mac Néill (d)
Áed mac Néill (d)
Donnchad mac Néill (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

OrigineModifier

Niall mac Máel Sechnaill est un descendant de Domnall mac Áeda fils de l'Ard ri Erenn Áed Findliath Il est le plus jeune des deux fils de Máel Sechnaill Rig Domma (i.e Héritier présomptif ) d'Ailech mort en 997 [1] et dont le père Máelruaidh tué par le cenél Conaill en 941 [2] et le grand-père Flann mort en 906 [3] furent des héritiers désigné du royaume du Nord sans jamais avoir l'occasion d'accéder au trône [4].

Roi d'AilechModifier

En 1023 avec la tribu des Ciannachta de Glengiven dans le comté de Derry il se révolte contre son frère aîné Lochalainn seigneur d'Inis Éoghain et de Magh-Itha qui est tué dans le combat[5]. En 1031 avec l'ensemble du Cenél nEógain il entreprend une campagne jusqu'à Tullahoge dans le comté de Tyrone mais il doit se retirer sans avoir pu piller la région.

En 1036 il réussit à devenir roi d'Ailech en s'imposant comme successeur de Flaithbertach Ua Néill dont les deux fils aînés sont morts. En 1044 il organise un raid contre le Ui Meith dans le district de Cuailgne dans le comté de Louth et capture 200 vaches et de nombreux otages cette expédition punitive est réputée être une revanche de la violation d'un serment fait sur la cloche de Saint-Patrick[6]. Avec le même prétexte, il organise de nouveau une expédition à Morne dans le comté de Monaghan.

En 1047 il attaque au sud de la Boyne la plaine de Brega [7] et en 1056 le sud de l'Ulaid l'actuel comté de Down et en ramène 200 vaches et 60 prisonniers[8].

Il meurt en 1061 [9] et a comme successeur son neveu Ardgar mac Lochlainn (mort en 1064). Selon Francis J. Byrne ce dernier est un des ancêtres possible des Ua Lochlainn qui rivaliseront ensuite avec les Uí Néill pour le contrôle du Cenél nEógain[10],[11].

PostéritéModifier

Niall mac Máel Sechnaill, laisse trois fils qui se succèdent sur le trône d'Ailech.

  • Domnall mac Néill roi d'Ailech de 1067-1068 ;
  • Aed mac Néill roi d'Ailech de 1068 à 1083
  • Donnchad mac Néill roi d'Ailech en 1083

Notes et référencesModifier

  1. Annales d'Ulster: AU 997.2.
  2. Annales d'Ulster: AU 941.4.
  3. Annales d'Ulster: AU 906.1.
  4. Francis J Byrne Irish Kings and High Kings Four Courts Press Dublin 2001 réédition (ISBN 1851821961) p. 284.
  5. Annales d'Ulster: AU 1023.4 & Annales des quatre maîtres: AFM 1023.5
  6. Annales d'Ulster: AU 1044.4
  7. Annales d'Ulster: AU 1047.6
  8. Annales d'Ulster; AU 1056.6.
  9. Annales d'Ulster: AU 1061.4 & Annales des quatre maîtres 1061.10.
  10. Francis J. Byrne Op.cit p. 284.
  11. T.W. Moody F.X. Martin F.J. Byrne A new history of Ireland Tome IX Cenél nÉogain kings d'Ailech p. 128-129.

SourcesModifier

  • (en) Seamus O' Ceallaigh Problems with the O'Neill Pedigree dans « Gleamings from Ulster History », Cork University Press, Cork, 1951.
  • (en) Francis J Byrne Irish Kings and High Kings , Four Courts Press, Dublin 2001 réédition (ISBN 1851821961).
  • (en) T.W. Moody F.X. Martin F.J. Byrne A new history of Ireland Tome IX « Maps, Genealogies, Lists a companion to irish history », Part II, Oxford University Press, réédition 2011 (ISBN 9780199593064).