Ni oui ni non

Ni oui ni non
jeu de société
Ce jeu appartient au domaine public
Joueur(s) 2 à infini
Âge à partir de 4 ans
habileté
physique

 Non
 réflexion
décision

 Oui
générateur
de hasard

 Non
information
Incomplète et imparfaite

Le jeu du ni oui ni non est simple, des enfants peuvent y jouer et le jeu reste amusant même pour des adultes.

Un meneur de jeu pose un certain nombre de questions à un (ou plusieurs) joueur(s). Il est interdit de répondre en disant « oui » ou « non » sous peine d'être éliminé (ou de se voir compter une faute). L'interdiction de dire oui ou non est également étendue parfois au si.

Dans le cas d'un meneur et d'un seul joueur, la partie se déroule en temps limité et si au bout de ce temps le joueur n'a pas été éliminé il a gagné. Avec plusieurs joueurs, celui qui gagne est le dernier à être éliminé (ou celui qui a commis le moins de fautes). On peut faire plusieurs tours et changer de meneur à chaque tour (autant de tours que de joueurs par exemple), compter le nombre de parties gagnées pour chacun, etc.

Il est possible d'employer des synonymes (absolument, pas du tout, effectivement, en effet…). On peut interdire d'utiliser la même formule de façon répétée.

Le jeu est très populaire notamment parce qu'il était diffusé sur FR3 au cours des Jeux de 20 heures.

Ce jeu est aussi fréquent à la radio : notamment il était animé par Alexandre Delpérier dans l'émission DKP et proposé par Radio FG dans le cadre de l'émission Happy Hour[1] et maintenant dans le jeu Le Trésor de Sud Radio.

Il existe un jeu de société portant ce nom et reprenant le principe des règles, édité par Megableu. Outre le ni oui ni non classique, il existe les versions Ni oui ni non Autour du monde, Ni oui ni non Nature et Ni oui ni non Stars and Co.

Une blague consiste à demander à quelqu'un s'il veut jouer au ni oui ni non et comme en général il va répondre « oui » ou « non », on lui annonce qu'il a perdu au jeu.

La version ni oui ni non ni blanc ni noir, interdisant en plus de « oui » et « non » les mots « blanc(s) » et « noir(e)(s) », est également jouée. Dans les années 1950 et 1960 à la télévision américaine, la populaire émission de divertissement What's My Line ? était entièrement basée sur ce jeu.


Dans la cultureModifier

  • Dans la bande dessinée Astérix gladiateur, la version ni oui ni non ni blanc ni noir est utilisée par les gladiateurs pour remplacer les combats, à la fureur de Jules César et de Caïus Obtus.
  • Dans Les Secrets professionnels du Dr Apfelglück, l'un des sketchs du film décrit le paradis comme un jeu du ni oui ni non permanent et éternel.
  • Il existe plusieurs livres pour enfants ou autres produits culturels basés sur un personnage fictif appelé "Nioui Ninon" (également couramment utilisé comme pseudonyme) ou plus fréquent le duo fictif Nioui et Ninon, ces noms faisant référence au jeu (Ninon étant un diminutif du prénom Anne[2]).

AnnexesModifier

RéférencesModifier