Nezamysl est le premier des sept princes mythique de Bohême qui règnent entre le fondateur également mytthique de la dynastie des Přemyslides Přemysl le laboureur e le premier prince historique Bořivoj. Les noms des princes appaaissent pour la première fois dans la chronique de Cosmas et sont ensuite repris dans de nombreux ouvrages historiques jusqu"au XIXe siècle dont ceux de František Palacký L'Histoire de la nation tchèque en Bohême et en Moravie (1836).

Une théorie avance que plusieurs des princes figurent sur les fresques des murs de la rotonde de la Vierge Marie et de Sainte Catherine à Znojmo, en Moravie qui ont été réalisées à la fin du XIe siècle ou au début du XIIe siècle. Anežka Merhautová souligne que les fresques représentent tous les membres de la dynastie des Přemyslides dont les souverains secondaires de Moravie plutôt que la généalogie des Přemyslides [1].

Origine du nomModifier

On pense que le nom dérive du sens opposé à Přemysl - "sans pensée", C.f. Roman Simplicius. Záviš Kalandra estime que le nom des sept princes sont les formes cryptées des noms des jours de la semaine en ancien Salvon - Nezamysl étant le premier - Dimanche jour où l'on ne doit pas penser comprendre travailler[2]. Une autre théorie avance que les noms sont une interprétation erronée d'un texte partiel mais cohérent en vieux Slavon [3]

Les sept princes mythiques successeurs de PřemyslModifier

Princes mythiques de Bohême
Nezamysl
Mnata
Vojen
Vnislav
Křesomysl
Neklan
Hostivít

Dans la culture populaireModifier

Dans le jeu Crusader Kings II, Nezamysl est un personnage du jeu comme «  roi de Bohême » en dépit du caractère douteux de son existence.

Notes et référencesModifier

  1. Barbara Krzemieńska-Anežka Merhautová-Dušan Třeštík: "Moravští Přemyslovci ve znojemské rotundě", Praha 2000.
  2. Záviš Kalandra: "České pohanství", Praha 1947
  3. Vladimír Karbusický: Báje, mýty, dějiny. Nejstarší české pověsti v kontextu evropské kultury, p. 237, Praha 1995 [1]