Negrete (Chili)

commune chilienne

Negrete
commune du Chili
Blason de Negrete commune du Chili
Héraldique
Negrete (Chili)
Administration
Pays Drapeau du Chili Chili
Région Région du Biobío
Province Province de Biobío
Indicatif téléphonique 56 + 43
Démographie
Gentilé negretino
Population 9 394 hab. (2012en augmentation)
Densité 60 hab./km2
Géographie
Coordonnées 37° 35′ 00″ sud, 72° 32′ 00″ ouest
Altitude 71 m
Superficie 15 600 ha = 156 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Chili
Géolocalisation sur la carte : Chili

Negrete (en mapudungun trois eaux) est une commune du Chili faisant partie de la Province de Biobío, elle-même rattachée à la Région du Biobío. En 2012, la population de la commune s'élevait à 9 394 habitants. La superficie de la commune est de 156 km2 (densité de 60 hab./km²)[1],[2].

SituationModifier

Le territoire de la commune se trouve dans la vallée centrale du Chili. L'agglomération principale, la ville de Negrete, se trouve sur la rive sud du Rio Biobio quelques kilomètres en aval de son confluent avec le rio Bureo. Negrete est située à 490 kilomètres à vol d'oiseau au sud-sud-ouest de la capitale Santiago et à 20 kilomètres à l'ouest-sud-ouest de Los Ángeles capitale de la Province de Biobío.

HistoriqueModifier

La création de la commune prend son origine dans l'édification en 1603 du fort San Francisco de Borja par le gouverneur Alonso de Ribera. Celui-ci est situé 10 kilomètres en aval de la position actuelle de Negrete au confluent du rio Duqueco et du rio Biobio. Le fort est déplacé en 1613 par Ribera au sommet de la colline Mesamavida renommée Cerro Negrete. En 1621, le fort est reconstruit au pied de la colline et un village est établi. En 1757, l'agglomération acquiert le statut de ville. Le parlement de Negrete se tient en ce lieu dans la plaine avoisinante en 1793 : cette rencontre entre Mapuches et Espagnols aboutit à un traité de paix. En 1859, l'agglomération est détruite par les Mapuches mais sa reconstruction autour d'un fort est entamée dès 1861.

 
Position de Negrete (en rouge) au sein de la région du Biobío.

Notes et référencesModifier

  1. (en) David Bravo, Osvaldo Larrañaga, Isabel Millán, Magda Ruiz, Felipe Zamorano, « Anexos al Informe Final Comisión Externa Revisora del CENSO 2012 », Instituto Nacional de Estadísticas,
  2. (es) Subsecretaría de Desarrollo Regional y Administrativo, « Gobierno Regional del Biobío › Provincia de Biobío > Negrete », sur Gobierno de Chile (consulté le 1er avril 2017)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier