Ndjolé (Gabon)

ville du Gabon
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Ndjolé.

Ndjolé
Administration
Pays Drapeau du Gabon Gabon
Province Moyen-Ogooué
Département Abanga-Bigné
Démographie
Population 5 215 hab. (est. 2006)
Géographie
Coordonnées 0° 10′ 44″ sud, 10° 45′ 53″ est
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Gabon
Voir sur la carte administrative du Gabon
City locator 14.svg
Ndjolé
Géolocalisation sur la carte : Gabon
Voir sur la carte topographique du Gabon
City locator 14.svg
Ndjolé

Ndjolé (ou N'Djolé) est une petite ville du Gabon, dans la province du Moyen-Ogooué.

HistoireModifier

C'est en 1883 que Pierre Savorgnan de Brazza fonde le poste militaire de Ndjolé, point stratégique situé sur l'Ogooué. Le fleuve étant difficilement navigable en amont, c'est ici que les forestiers mouillent leur bois pour le faire descendre jusqu'à Port-Gentil. En dépit de l'intérêt de sa position géographique, la ville ne compte que quelques milliers d'habitants. Sur l'Ogooué, face à Ndjolé, se trouve une île dans laquelle mourut en déportation Samory Touré. Le bagne de N'Djolé, bâtit en 1898, faisait partie d'une politique française de construction de centres de rétention dans les DOM-TOM puis dans les colonies. Aux côtés de Samory Touré, Cheikh Amadou Bamba Mbacké, Dossou Idéou et Aja Kpoyizoun y ont également connu l'exile et les travaux forcés[1].

Notes et référencesModifier

  1. Hugues Mouckaga, Les déportés politiques au bagne de Ndjolé (Gabon), Paris, Harmattan, , 240 p. (ISBN 978-2-343-00516-4, lire en ligne)

BibliographieModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Yvan Pommeret, Civilisations préhistoriques au Gabon : Vallée du Moyen Ogooué, vol. 1 : Présentation de l'industrie lithique de tradition sangoenne, lupembienne et néolithique ; vol. 2 : Notes préliminaires à propos du gisement lupembien et néolithique de Ndjolé, Centre culturel français Saint Exupéry, Libreville, février 1965
  • Mylène Rémy, « Ndjolé  », dans Le Gabon aujourd'hui, Paris, Éd. du Jaguar, (ISBN 978-2-86950-395-3), p. 192