Nausithoos (Phéacien)

Dans la mythologie grecque, Nausithoos (en grec ancien Ναυσίθοος / Nausíthoos) est roi des Phéaciens.

Il est principalement cité dans l’Odyssée, lors du séjour d'Ulysse chez les Phéaciens : fils de Poséidon et Péribée, il a deux fils, Alcinoos et Rhexénor. C'est lui qui établit son peuple en Schérie, délaissant l'Hypérie, pays des « Cyclopes insolents qui les opprimaient, étant beaucoup plus forts qu'eux[1] ». Il est décrit comme un héros civilisateur par Homère, qui « bâtit un mur autour de la ville, éleva des demeures, construisit les temples des dieux et partagea les champs[1] ».

Selon une tradition rapportée par Apollonios de Rhodes, il règne sur Macris (actuelle Corfou) et purifie Héraclès du meurtre de ses enfants. Plus tard, il donne à Hyllos (fils d'Héraclès) une colonie de Phéaciens avec lesquels celui-ci part fonder une nouvelle cité.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Traduction Leconte de Lisle.

SourcesModifier