Nationalité portugaise

Illustration de la couverture du passeport, un document toujours lié à la nationalité de son titulaire.

La nationalité portugaise est régie par le décret-loi no 237-A du 14 décembre 2006 et par la loi organique no 2 du , qui a considérablement modifié la loi sur la nationalité (loi no 37 du ), dont l'article 4 de la Constitution de la République portugaise dispose. Actuellement, le principe de base de la nationalité portugaise est le droit du sang, c'est-à-dire qu'un citoyen portugais est l'enfant d'un père ou d'une mère portugaise. Dans certains cas spécifiques, ce droit est étendu aux petits-enfants.

Notes et référencesModifier