Nathi Mthethwa

homme politique sud-africain

Nathi Mthethwa
Illustration.
Le ministre de la culture du Brésil Sérgio Sá Leitão (pt) avec Nathi Mthethwa le 13 septembre 2018.
Fonctions
Ministre sud-africain des Sports
En fonction depuis le
(1 an, 3 mois et 28 jours)
Président Cyril Ramaphosa
Gouvernement Ramaphosa II
Prédécesseur Tokozile Xasa
Ministre sud-africain des Arts et de la Culture
En fonction depuis le
(6 ans, 4 mois et 2 jours)
Président Jacob Zuma
Cyril Ramaphosa
Gouvernement Zuma
Ramaphosa
Ramaphosa II
Prédécesseur Paul Mashatile
Ministre de la Police

(5 ans et 15 jours)
Président Jacob Zuma
Gouvernement Zuma
Prédécesseur Lui-même (Sureté & Sécurité)
Successeur Nkosinathi Nhleko
Ministre de la Sureté et de la Sécurité

(7 mois et 15 jours)
Président Kgalema Motlanthe
Gouvernement Motlanthe
Prédécesseur Charles Nqakula
Successeur Lui-même (Police)
Biographie
Nom de naissance Emmanuel Nkosinathi Mthethwa
Date de naissance (53 ans)
Lieu de naissance Kwa Mbonambi (province du Natal, Afrique du sud)
Nationalité Sud-africaine
Parti politique ANC
Diplômé de Université de Johannesbourg
Université du KwaZulu-Natal
Rhodes University

Nathi Mthethwa

Emmanuel Nkosinathi (Nathi) Mthethwa (né le dans la province du Natal en Afrique du Sud) est un homme politique sud-africain, membre du congrès national africain (ANC), membre du parlement (depuis 2002), ministre de la sureté et de la sécurité (2008-2009), fonction qu'il reprend en 2009 dans le gouvernement Zuma en tant que ministre de la Police. Il est nommé ministre des Arts et de la Culture le et exerce par intérim les fonctions de ministre des Services publics et de l’Administration du 16 mars au .

Il conserve ses fonctions de ministre des Arts et de la Culture dans le gouvernement Ramaphosa nommé en 2018. Il est reconduit le dans le gouvernement Ramaphosa II en tant que ministre des sports, des Arts et de la Culture.

BiographieModifier

Nathi Mthethwa a commencé sa carrière politique très jeune (15 ans) à Klaarwater dans la lutte syndicale anti-apartheid. Membre en 1988 de Food and Allied Workers Union (FAWU), il est élu secrétaire régional du congrès de la jeunesse sud-africaine (South African Youth Congress) pour le Sud-Natal (1989) et président de la Southern Natal Unemployed Workers Union, une structure de la COSATU (1989).

Après avoir été brièvement arrêté et détenu par les forces de police durant la période de l'état d'urgence décrétée dans les townships du Natal, il est élu en 1990 au poste de secrétaire de l'ANC pour la branche de Klaarwater et devient secrétaire régional de la ligue de jeunesse de l'ANC pour le Sud-Natal.

Membre du conseil exécutif national de la ligue de jeunesse de l'ANC dont il est le secrétaire à l'organisation (1994-2001), il entre à l'Assemblée nationale en 2002 où il préside la commission parlementaire sur les mines et l'énergie (2004-2008).

En , il entre au gouvernement Motlanthe comme ministre de la sureté et de la sécurité. Il conserve ce poste, en tant que ministre de la police au sein du gouvernement Zuma (1989-204) avant d'être transféré au ministère des arts et de la culture après la réélection de Jacob Zuma ().

Liens externesModifier