Naruhisa Kitashirakawa

militaire japonais
Prince Naruhisa Kitashirakawa
北白川宮成久王
Description de cette image, également commentée ci-après
Prince Kitashirakawa Naruhisa, colonel de l'armée impériale japonaise
Biographie
Dynastie Kitashirakawa-no-miya
Naissance
Tokyo
Décès (à 35 ans)
Perriers-la-Campagne
Père Prince Yoshihisa Kitashirakawa
Mère Princesse Tomiko
Conjoint Fusako Kitashirakawa
Enfants Prince Nagahisa Kitashirakawa
Princesse Mineko Kitashirakawa
Princesss Sawako
Princesse Taeko Kitashirakawa Kitashirakawa

Le prince Naruhisa Kitashirakawa (北白川宮成久王, Kitashirakawa-no-miya Naruhisa-ō?) - , est le 3e chef de la branche collatérale Kitashirakawa-no-miya de la famille impériale du Japon.

JeunesseModifier

Le prince Naruhisa est le fils du Prince Yoshihisa Kitashirakawa et de la princesse Tomiko[1]. Après la mort de son père en au cours de la première guerre sino-japonaise, le prince Naruhisa succède à son père comme chef de la maison Kitashirakawa-no-miya. Il est le frère du prince Tsunehisa Takeda et camarade de classe des princes Yasuhiko Asaka, Naruhiko Higashikuni et Fumimaro Konoe (pair). Naruhisa Kitashirakawa est diplômé de la 20e promotion de l'Académie de l'armée impériale japonaise avec le rang de sous-lieutenant en 1904 et de la 27e promotion de l'École militaire impériale du Japon avec le rang de colonel. Son domaine d'expertise est l'artillerie.

Mariage de familleModifier

Le , il épouse Fusako, Princesse Kane (1890–1974), septième fille de l'Empereur Meiji. Le prince et la princesse Kitashirakawa ont un fils et trois filles :

  1. Prince Nagahisa Kitashirakawa (北白川宮永久王, Higashikuni Nagahisa-ō?) (1910–1940) épouse Sachiko Tokugawa
  2. Princesse Mineko Kitashirakawa (美年子女王, Mineko Joō?) (1910-1970); épouse le vicomte Tanekatsu Tachibana
  3. Princesse Sawako Kitashirakawa (佐和子女王, Sawako Joō?) (1913-2001); épouse le vicomte Motofumi Higashizono
  4. Princesse Taeko Kitashirakawa (多惠子女王, Taeko Joō?) (1920-1954); épouse Yoshihisa Tokugawa.

Fin tragiqueModifier

Entre 1920 et 1923, le prince Naruhisa étudie la tactique militaire à l'École Spéciale Militaire de Saint-Cyr avec ses cousins Naruhiko Higashikuni et Yasuhiko Asaka. Cependant, le , il trouve la mort dans un accident automobile à Perriers-la-Campagne dans l'Eure à l'occasion duquel la princesse Kitashirakawa (qui a accompagné son mari à Paris) est gravement blessée et qui laisse le prince Asaka avec un boitement pour le reste de sa vie.

Une stèle en sa mémoire est érigé sur le lieu de l'accident à Perriers la campagne.

La princesse douairière Kitashirakawa devient une roturière le avec l'abolition des branches collatérales de la famille impériale japonaise par les autorités américaines d'occupation. L'ancienne princesse sert comme dépositaire et prêtresse du Ise-jingū jusqu'à sa mort le .

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Takenobu, Yoshitaro. (1906). The Japan Year Book, p. 24. sur Google Livres

BibliographieModifier

  • Fujitani,T. Splendid Monarchy: Power and Pageantry in Modern Japan. University of California Press; Reprint edition (1998). (ISBN 0-520-21371-8)
  • Lebra, Sugiyama Takie. Above the Clouds: Status Culture of the Modern Japanese Nobility. University of California Press (1995). (ISBN 0-520-07602-8)
  • Takenobu, Yoshitaro. (1906). The Japan Year Book. Tokyo: Japan Year Book Office. OCLC 1771764

Source de la traductionModifier