Ouvrir le menu principal

NID (Stargate)

organisation de l'univers Stargate
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir NID.

National Intelligence Division
Logo de l'organisation
Vancouver Art Gallery, lieu de tournage pour le quartier général du NID.
Situation
Région États-Unis
Type Agence gouvernementale
Siège Washington
Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue anglais
Organisation
Personnes clés Colonel Harry Maybourne,
Sénateur puis Vice-président Robert Kinsey
Organisations affiliées Gouvernement des États-Unis

Dans l'univers fictif de Stargate, la NID (National Intelligence Division, service de renseignements national) est une agence gouvernementale civile américaine dans l'univers de Stargate SG-1, et un adversaire fréquent pour les protagonistes de la série.

Rôle et historiqueModifier

Officiellement, son rôle est d'assurer une surveillance civile pour des projets militaires top-secrets, de façon à éviter d'éventuels abus de pouvoir de l'armée. C'est pour cette raison que le NID a été mêlé au programme Stargate.

En réalité, l'organisation est bien moins honorable qu'on ne le prétend. D'après ses membres, le seul but du programme Stargate devrait être l'acquisition de technologies extraterrestres pour la défense de la Terre, et ils sont complètement indifférents aux conséquences de leurs actions pour les populations civiles, tant sur Terre qu'ailleurs. Cette politique est fortement contestée par les membres du SGC, qui à plusieurs reprises ont été obligés de réparer les dégâts causés par le NID.

Le plus grand danger du NID, cependant, est la corruption qui y règne. Depuis la saison 3 de Stargate, de nombreux membres du NID, notamment le colonel Harry Maybourne, ont été impliqués dans diverses opérations clandestines sans l'accord du gouvernement américain. La technologie extraterrestre volée par ces groupes n'est pas destinée à la défense de la Terre, comme ils le prétendent, mais plutôt à un consortium d'intérêts privés, qu'on appelle le Comité. Ce groupe est composé de businessmen internationaux qui ont appris l'existence du programme Stargate, et qui comptent utiliser les technologies extraterrestres à des fins commerciales (au fur et à mesure qu'augmente leur pouvoir, leurs objectifs deviendront de plus en plus néfastes).

Sous l'emprise de ce groupe, les agents doubles du NID commettront de nombreuses actions contre le SGC, les États-Unis, et leurs alliés. Parmi celles-ci, citons le limogeage du général Hammond et son remplacement par un militariste enragé, le vol du vaisseau "Prométhée" , et la tentative d'assassinat du sénateur Kinsey, devenu dangereux.

Toutefois, il ne faut pas croire que le NID est foncièrement mauvais ; certains de ses membres, notamment l'agent Malcom Barret et Mr Richard Woolsey, luttent depuis longtemps pour contrer l'influence de ce groupe. Avec l'arrestation de plusieurs membres du Comité dans la saison 6, puis le renvoi du vice-président Kinsey, leur principal appui au gouvernement américain, le NID est maintenant une organisation respectable, semblable à la CIA, la DIA ou la NSA dans la réalité. Son objectif principal est maintenant de combattre et de détruire les membres survivants du Comité, devenu la Confrérie, qui sera plus tard sous le contrôle des Goa'ulds.

Couverture politiqueModifier

La raison principale pour laquelle les agents doubles du NID ont pu opérer aussi longtemps est leur couverture politique. En effet, ils sont soutenus officieusement par le puissant sénateur Kinsey (qui deviendra brièvement vice-président des États-Unis), un politicien sans scrupules qui, lorsque l'existence du programme Stargate lui est dévoilée, n'a de cesse d'essayer d'en prendre le contrôle. Au Sénat comme à la Maison Blanche, il travaille pour le Comité, servant à promouvoir leurs intérêts à l'intérieur du gouvernement américain, jusqu'à son renvoi par le président. Ayant perdu la protection de Kinsey, les agents doubles du NID disparaîtront pour la plupart, cherchant refuge dans les repaires secrets de la Confrérie.

TournageModifier

Le quartier général visible dans l'épisode intitulé Secrets [1] correspond dans la réalité à la galerie d'art de Vancouver au Canada[2].

Références extérieuresModifier

Le NID est un amalgame des théories du complot populaires concernant les hommes en noir. Dans le folklore américain, ces hommes seraient des agents secrets, travaillant pour le gouvernement ou pour une puissance occulte, suivant les versions, qui sont mêlés d'une façon ou d'une autre à la présence extraterrestre sur Terre. Ces rumeurs existent au moins depuis l'incident de Roswell en 1947, et les présentent comme tout-puissants et opérant au-dessus des lois. Des personnages semblables existent dans les univers de X-Files et Roswell, sans parler de la célèbre série de films Men in Black.

Le NID représente aussi les abus de pouvoirs bien réels des divers services de renseignement américains, comme les coups d'État organisés à l'étranger par la CIA pendant la Guerre Froide, ou le projet COINTELPRO du FBI pendant les années 1960, destiné à discréditer et neutraliser tout groupe politique américain que le gouvernement considérait comme dangereux. Du reste, l'existence de ces projets nourrit depuis longtemps les théories de complot d'où le NID tire son inspiration.

Notes et référencesModifier

  1. épisode 9, saison 2 de Stargate SG-1
  2. « Quartier Général du NID », Stargate-Fusion (consulté le 5 novembre 2011)