NGC 5992

galaxie

NGC 5992
Image illustrative de l’article NGC 5992
La galaxie spirale NGC 5992
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Bouvier
Ascension droite (α) 15h 44m 21,5s[1]
Déclinaison (δ) 41° 05′ 11″ [1]
Magnitude apparente (V) 13,7 [2]
14,3 dans la Bande B [2]
Brillance de surface 13,20 mag/am2[2]
Dimensions apparentes (V) 0,9 × 0,7 [2]
Angle de position 175°[2]

Localisation dans la constellation : Bouvier

(Voir situation dans la constellation : Bouvier)
Boötes IAU.svg
Astrométrie
Vitesse radiale 9 578 ± 16 km/s [1]
Distance 142,36 ± 9,97 Mpc (∼464 millions d'a.l.)[1]
Caractéristiques physiques
Type d'objet Galaxie spirale
Type de galaxie S[1] Sab[3],[2] SBb[4]
Dimensions environ 44,36 kpc (∼145 000 a.l.)[1]
Découverte
Découvreur(s) William Herschel [3]
Date [3]
Désignation(s) PGC 55913
UGC 10003
MCG 7-32-49
MK 489
IRAS 15425+4114
CGCG 222-47
KCPG 471A[2]
Liste des galaxies spirales

NGC 5992 est une galaxie spirale (elliptique?) située dans la constellation du Bouvier. Sa vitesse par rapport au fond diffus cosmologique est de (9 652 ± 17 km/s), ce qui correspond à une distance de Hubble de 142 ± 10 Mpc (∼463 millions d'a.l.)[1]. NGC 5992 a été découverte par l'astronome germano-britannique William Herschel en .

NGC 5992 présente une large raie HI. Elle renferme également des régions d'hydrogène ionisé. De plus, c'est une galaxie à sursaut de formation d'étoiles[1]. NGC 5992 est une galaxie dont le noyau brille dans le domaine de l'ultraviolet. Elle est inscrite dans le catalogue de Markarian sous la cote MRK 489 (MRK 489)[2].

La vitesse de récession de NGC 5992 et de NGC 5993 sont presque les mêmes. Elles sont donc à la même distance de la Voie lactée. De plus, il existe un indice d'un flux stellaire entre les deux galaxies[3], un pâle pont stellaire que l'on perçoit sur l'image des deux galaxies obtenues des données du relevé SDSS. Il s'agit donc presque certainement d'une paire de galaxies en interaction gravitationnelle[3]. De plus, selon Abraham Mahtessian, NGC 5992 et NGC 5993 forment une paire de galaxies[5].

Le couple de galaxie NGC 5992 et NGC 5993.

Notes et référencesModifier

RéférencesModifier

  1. a b c d e f g et h (en) « Results for object NGC 5992 », NASA/IPAC Extragalactic Database (consulté le )
  2. a b c d e f g et h « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke, NGC 5900 à 5999 », sur dpelletier.profWeb.ca (consulté le )
  3. a b c d et e (en) Courtney Seligman, « Celestial Atlas Table of Contents » (consulté le )
  4. (en) « NGC 5992 », HyperLeda (consulté le )
  5. Abraham Mahtessian, « Groups of galaxies. III. Some empirical characteristics », Astrophysics, vol. 41 #3,‎ , p. 308-321 (DOI 10.1007/BF03036100, lire en ligne, consulté le )

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

      •  NGC 5984  •  NGC 5985  •  NGC 5986  •  NGC 5987  •  NGC 5988  •  NGC 5989  •  NGC 5990  •  NGC 5991  •  NGC 5992  •  NGC 5993  •  NGC 5994  •  NGC 5995  •  NGC 5996  •  NGC 5997  •  NGC 5998  •  NGC 5999  •  NGC 6000